29/02/2008

Des changements pour le décret “Inscriptions”

Des changements pour le décret “Inscriptions”

Dans un communiqué de presse, le cdH annonce des changements pour le décret « inscriptions » (en école secondaire).  Lesquels ?
-          La pérennisation et l’élargissement du système des conventions entre établissements, c.à.d. la possibilité pour les écoles secondaires de garder une priorité pour les enfants de l’école primaire accouplée, ainsi que pour une deuxième école « ayant un public plus fragilisé sur le plan socio-économique ».
-          La création de deux nouvelles écoles secondaires en Brabant Wallon
-          Le développement d’un encadrement différencié (soit une augmentation des « discriminations positives » pour les écoles aux publics les plus fragiles,
-          La gestion des inscriptions dans les écoles à forte demande, afin d’éviter la répétition des files de cette année, Internet n’étant qu’une piste parmi d’autres. 
   

Et qu’en penser ?
Le positif, c’est d’abord de reconnaître que ce décret est un désastre : il n’atteint pas son but de mixité sociale, pénalise les parents des écoles « de qualité » (la réaction de la FGTB était d’ailleurs édifiante : « les nantis ont dû faire la file comme les manants ») et stigmatise les écoles de moindre réputation (« pas de file, donc c’est une mauvaise école).  Un deuxième élément positif, c’est reconnaître le problème spécifique du Brabant Wallon où les places scolaires n’ont pas accompagnés l’augmentation de la population.   

Pour le reste, je reste sceptique : 

-          Le lien avec les écoles primaires, d’abord.  Même si c’est une revendication de beaucoup de parents, je ne suis pas certain que c’est positif.  En effet, les enfants de ces écoles sont inscrits en priorité puis cherchent éventuellement une place dans l’école de leur (vrai) choix, d’où de nombreuses doubles inscriptions et un effet de pénurie artificiel.  De plus, les écoles « non liées » sont pénalisées et risquent de voir leurs élèves déserter en 5-6ème primaire.
-          L’inscription par internet : que faire pour les nombreuses familles, souvent plus défavorisées, qui n’ont pas Internet ?  Que faire si les serveurs sont surchargés – ce qui est un risque, puisque tous les parents vont vouloir se connecter au même instant ?   

Y a-t-il moyen de faire mieux ?

A mon avis, oui, par exemple en demandant aux parents d’avoir préalablement à l’inscription et obligatoirement une rencontre avec la direction ou l’équipe enseignante de l’école, pour s’assurer que le jeune pourra s’intégrer  dans le projet éducatif spécifique de l’école.   Et ou bien en supprimant toutes les priorités pour enfants de l’école primaire accouplée, ou bien en autorisant chaque école primaire de sélectionner une école secondaire où ses élèves auront priorité.   

 

Et puis, surtout, surtout, en améliorant la qualité générale de l’enseignement secondaire francophone, en relevant le niveau d’exigence, en refusant le nivellement de l’école par le bas !!! 

Mais si je suis critique vis-à-vis de mon parti dans ce dossier, qu’on ne vienne pas me dire qu’avec le MR, c’était mieux : l’ « école de la réussite » et « tous bilingues en l’an 2000 », c’était une majorité PS-MR…

Bon weekend à tous,

 Alain


09:46 Écrit par Alain De Plaen dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ecole, inscriptions, scolaire |  Facebook |

28/02/2008

Fête de Spaak à WSL

D'accord, le jeu de mot est assez moyen... mais c'est pour introduire une bonne nouvelle :

Le boulevard de la Woluwe ne sera pas rebaptisé boulevard PH Spaak !
C'est la victoire du bon sens autant que celle de l'opposition cdH et Ecolo, votre serviteur compris, qui n'ont pas ménagés leurs efforts pour empêcher cette abération.

Dommage que cette décision de bon sens se fasse au prix d'un lot de consolation pour O. Maingain : celui-ci a quand même obtenu "son" artère PH Spaak, en rebaptisant le bout d'avenue Paul Hymans entre la chaussée de Roodebeek et le boulevard de la Woluwe (devant le Wolubilis et le Shopping) en "Cours PH Spaak / PH Spaak promenade".

Je ne suis pas un grand fan de Spaak, moins pour son rôle de père de l'Europe, réel, que pour celui joué sur la scène politique nationale et e.a. pendant la question royale.  De plus, l'axe Paul Hymans comporte déjà 4 noms : avenue de Wezembeek, avenue Vandervelde, avenue Paul Hymans et avenue de Broqueville.  En rajouter un 5ème ne me semble pas opportun.  Enfin, la commission de toponimie n'a pas donné d'avis, ce qui est normalement la voie à suivre.

Pour tout cela, je n'ai donc pas voté pour ce changement de nom, à la différence de la plupart de mes collègues, y compris à ma surprise PA de Maere, chef de file du CDF mais bien obéissant à son bourgmestre... 

O. Maingain dispose de la majorité absolue au Conseil, mon avis a de toute façon peu de poids : pas moyen d'empêcher le bourgmestre d'avoir sa fête de Spaak lors de l'inauguration du nouveau nom.  Est-ce cloche ?  A vous de juger...

Bonne journée,

Alain


09:30 Écrit par Alain De Plaen dans Dossier urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spaak, woluwe |  Facebook |

27/02/2008

Enlèvement des encombrants : la demande dépasse l'offre

Enlèvement des encombrants : la demande dépasse l'offre

Il y a quelques jours, je détaillais dans un post les différentes possibilités d'enlèvement de déchets encombrants à WSL.  En point de mire : la grande collecte à domicile de la semaine du 9 au 15 mars.

Si vous désirez en profiter, un seul message : dépechez-vous de réserver votre tour, car la demande dépasse l'offre et Bruxelles-Propreté est débordé.  Certains se voient offrir des volumes moindres (2m3 au lieu de 3) et sans flexibilité de date.

En dehors de l'aspect pratico-pratique, cela montre bien que l'enlèvement des déchets encombrants correspond à un réel besoin et que ce type d'organisation doit être renouvelé...

Pas de panique toutefois si vous n'arrivez pas à obtenir le passage de Bxl-Propreté chez vous, il reste d'autres options pour vider votre garage ou votre grenier : http://alaindeplaen.skynetblogs.be/post/5573295/enlevement-des-dechets-encombrants

Bonne journée,

Alain


10:56 Écrit par Alain De Plaen dans Dossier vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dechets, encombrants |  Facebook |

26/02/2008

Le mensonge en politique

Le mensonge en politique

J'ai fait mes premiers pas en politique en 1999 - pas loin de 10 ans, donc, avec des hauts et des bas.  J'ai aussi croisé pas mal de gens - là aussi, avec des hauts et des bas.  Et puis j'ai fait une découverte :
Qu'est-ce qu'un mensonge en politique ?

Un mensonge, vous allez me dire, c'est quand on ne dit pas la vérité...  Eh bien non, ce serait trop simple.  En politique - mais pas que dans ce domaine - un mensonge, c'est quand on dit quelque chose de faux ET que celui qui l'entend peut démontrer que c'est faux.  Sinon, ce n'est pas un mensonge...

Petite mise en garde : cette définition ne s'applique pas à tout le monde, loin de là - et je tiens à ce qu'elle ne s'applique jamais à moi ! 

Cette définition est souvent utilisée lors de débat.  Exemple (fictif, bien sûr Clin d'oeil)
"tel document signé doit être dans ce dossier, et il n'y est pas."
"Si, il y est, d'ailleurs le voilà (sorti du chapeau) et il est déjà signé depuis un mois". 
Et si vous avez le malheur (l'outrecuidance ?) d'insister, on vous répond un cran vocal plus haut (celui de l'honnêteté effarouchée) "Vous n'allez quand même pas mettre ma parole en doute !!!".  Et on passe à autre chose, car la preuve du mensonge manque et donc... ce n'en est pas un !

Ainsi va la vie politique parfois... et merci à ceux et celles qui s'y investissent avec une autre définition, une plus conforme à ma définition de la vérité. 

Allez, c'est pas grave, un coup de blues et ça repart... 

A vous qui me lisez : et si on essayait de redynamiser l'av George-Henri ?  Une proposition d'action en ce sens que j'avais faite avec Francine Bette au Conseil n'a pas été retenue (parce que "l'av George-Henri va très bien !").  Si vous avez des avis ou suggestions, je suis tout ouïe !

A bientôt,

Alain


11:39 Écrit par Alain De Plaen dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/02/2008

150 visiteurs...

Vous allez me dire: et alors ?
Ben oui, je sais, c'est pas grand chose.  Mais quand même: en 5 jours d'existence, de mercredi à lundi, vous êtes 150 à être venu faire un tour sur mon blog.  C'est suffisant pour le placer juste dans le "Top 10" (10ème) des meilleurs blogs créés cette semaine sur skynetblogs.  Et les titres des premiers sont... disons plus suggestifs...

Cette performance, toute proportion gardée, me fait très plaisir et m'encourage à continuer.  Je vous dis donc :

Merci et à bientôt !

Alain


14:47 Écrit par Alain De Plaen dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Des initiatives, des effets positifs

Parfois, il est agréable de pouvoir souligner que le travail que le cdH fait au Conseil Communal porte ses fruits, sur base ici de 2 exemples de proximité : les trottoirs traversants avenue Gribaumont et la piste cyclable aux Iles d'Or.



Trottoirs traversants avenue Gribaumont / avenue Gilsoul

La nouvelle mode en terme d'aménagement de quartier à WSL, ce sont les "trottoirs traversants".  Kesaco ?  Au lieu d'interrompre le trottoir au coin de la rue, celui de la rue "dominante" (ici, l'av Gribaumont) se prolonge en traversant la rue "dominée" (ici, l'av Gilsoul). But de l'opération: donner la priorité aux piétons.  La formule a des avantages et des inconvénients.

Avantages ?  
1/Le trottoir fait office de casse-vitesse et réduit la vitesse et le nombre de voitures dans la rue "dominée" - moins de trafic de transit, donc. 
2/ Symboliquement, la priorité est donnée aux piétons.

Inconvénients ? 
1/ Pour les piétons, le carrefour n'est pas très visible.  Surtout pour des enfants, ceux-ci peuvent traverser sans s'en rendre compte - et donc sans faire attention.  Or, un carrefour reste un carrefour...
2/ Pour les voitures et encore plus les deux-roues, les trottoirs traversants sont de véritables obstacles.  Pour l'anecdote, j'ai voilé ma roue de vélo sur celui de l'av Gilsoul...
3/ Pour les riverains, en plus du bruit du franchissement, on constate que beaucoup de voitures se garent sur le trottoir - à presque bloquer la rue parfois.  Et peut-être de bonne foi...
4/ Les voitures de la rue "dominante" ne voient plus les carrefours et peuvent donc "foncer" (la distance entre le rond-point Gribaumont et l'avenue Slegers est de toute façon trop courte pour rouler trop vite - ici cet aspect ne pose donc pas vraiment problème).

Francine Bette dès avant les élections communales, à nous deux ensuite, nous avons souligné les inconvénients du système et demandé au minimum que la fin de la rue soit marquée clairement.  Avec succès, puisque de gros pots de fleurs / plantation ont été installés suite à notre demande pour marquer la transition trottoir-carrefour.  Tout n'est pas résolu, mais c'est déjà un mieux...


Piste cyclable avenue des Iles d'Or

Entre l'avenue des Iles d'Or et l'avenue Paul Hymans (près de l'European TC) , une piste cyclable en pan incliné et un escalier rattrape la différence de niveau.  La différence entre les deux était marquée par la couleur des dalles: rouges pour la piste cyclable, grise pour l'escalier.

Le temps passant, le rouge s'est décoloré et un cycliste arrivant de l'avenue des Iles d'Or pouvait se tromper et se trouver à descendre l'escalier.  C'est suite à un presqu'accident de ce genre dont j'ai été témoin que j'ai interpelé D. Frankignoul, d'abord en marge d'une réunion, puis en l'absence d'action de celui-ci, officiellement en Conseil Communal - suivi et vérification à l'appui.

Bonne nouvelle, depuis une semaine, des nouveaus bollards en bois délimitent clairement l'escalier et empêchent qu'un cycliste ne se trompe de côté et n'aille se casser la figure...  Une source d'accident en moins !

Pas grand chose que ces deux "victoires" sans doute - victoires du bon sens avant tout -, mais la preuve que notre travail porte des fruits et que le temps que nous consacrons à notre commune ne se perd pas !

Bonne semaine à tous,

Alain



 

22/02/2008

Comment articuler l'avenir des Communautés flamande et francophone et l'avenir de la Belgique?

Invitation à une conférence-débat le 28 février prochain

  • DATE et HEURE: Jeudi 28 février 2008 à 20 heures
  • LIEU: "Cercle paroissial", rue Doyen Boone, 2 - 1040 Bruxelles
  • INTERVENANTS: Steven Vanackere et Pierre-Yves Monette
  • ORGANISATION: André du Bus et la section locale cdH d'Etterbeek

 

Un questionnement a plus de chances de trouver réponses quand il est partagé. Plus encore quand sont réunis, dans une optique d’ouverture et d’échange, les titulaires de points de vue différents, et plus particulièrement celui de la Communauté flamande.

C’est pourquoi, après le franc succès de l’exposé de Rudy Aernoudt et de « Bruxelles, berceau d’une culture européenne », André du Bus et la section cdH d'Etterbeek  vous convie à la conférence-débat organisée sur le thème :   

« Comment articuler l’avenir des Communautés flamande et francophone et l’avenir de la Belgique ?»

avec

-  Monsieur Steven Vanackere, Ministre du Gouvernement flamand, en charge du Bien-être, de la Santé publique et de la Famille (Vlaams Minister van Welzijn, Volksgezondheid en Gezin), CD&V.

-  Monsieur Pierre-Yves Monette, Professeur au Collège d’Europe, ancien Médiateur fédéral, Conseiller honoraire au Cabinet du Roi, auteur de plusieurs ouvrages sur l’Europe, la Belgique et la Monarchie

 

Le jeudi 28 février à 20 heures

 

Au Cercle Paroissial, Rue Doyen Boone, 2 à 1040 Bruxelles (à proximité du Cinquantenaire)Attention : travaux →difficultés de parking

La conférence sera suivie d’un buffet-cocktail.

P.A.F. : 5 € (comprenant le buffet et 1 boisson), gratuit pour les moins de 25 ans

Merci de confirmer votre participation avant le 22 février:

e-mail: andre@andredubus.be

tel: 02/549.68.76

fax: 02/549.65.08

08:30 Écrit par Alain De Plaen dans Invitations | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : belgique, conference, cdh |  Facebook |

21/02/2008

Faites graver gratuitement votre vélo !

Faites graver gratuitement votre vélo ! 

 Les beaux jours reviennent, un air de printemps flotte en l'air...

C'est le moment d'astiquer et de huiler votre vélo resté au garage ou dans un coin de la cave tout l'hiver.  Et pour être certain d'en profiter longtemps, faites-le graver gratuitement par la Police de la zone Montgomery (WSP-WSL-Etterbeek) : le voler devient si pas impossible, au moins difficile car on ne peut plus effacer le code du (vrai) propriétaire.

Quand et où ?

Plusieurs options:

- Samedi 15 mars 2008 de 10h00 à 16h00 à Etterbeek (à la Maison de la Prévention - rue Général Tombeur, 51-53),
- Samedi 12 avril 2008 de 10h00 à 16h00 à WSP (Centre de la Communauté - Avenue du Champ d'Oiseau 40),
-
Samedi 26 avril 2008 de 10h00 à 16h00 à WSL (Parking en face du Stade Fallon - Chemin du Struykbeken).

C'est gratuit, mais vous devez apporter votre carte d'identité ou votre carte SIS (c'est le numéro national qui est gravé sur le vélo).

Notez que ça ne dispense pas d'acheter et d'utiliser un bon cadenas, mais ça aide à réduire les risques de vol...

Bon vélo !

Alain


14:28 Écrit par Alain De Plaen dans Dossier vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : velo, vol, protection, information |  Facebook |

Enlèvement des déchets encombrants

Enlèvement des déchets encombrants, à WSL du 9 au 15 mars

Comment se débarrasser des déchets encombrants issus de votre grand nettoyage de printemps ?

Trois solutions gratuites :

- Prendre rendez-vous au 0800/981-81 avec Bruxelles Propreté, pour faire enlever entre le 9 et le 15 mars 2008 (pour WSL) jusqu'à 3 m3 de déchets encombrants devant chez vous,
- Les déposer le premier samedi du mois entre 8 et 12h, à la déchetterie communale, sur le parking du Stade Fallon chemin du Struykbeken, gratuit jusqu'à 12 m3/an et par famille (carte d'identité à l'appui pour démontrer qu'on est habitant de WSL) (prévoyez 20 min de file, mais ça va assez vite),
- Les déposer à la déchetterie régionale, près du pont Van Praet (rue du Rupel), du mardi au samedi de 9 à 16h (prévoyez au moins une demi-heure de file les bons jours !).  Gratuit pour les particuliers jusqu'à 2 m3/jour sauf déchets de construction (voyez les tarifs exacts sur
http://www.bruxelles-proprete.be/Content/download.files/pdf/DechetterieFR20050614.pdf).

Avec tout cela, pas de raison de ne pas faire place nette !

Alain


13:58 Écrit par Alain De Plaen dans Dossier vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dechets, encombrants, pratique |  Facebook |

Alléger la facture énergétique des ménages à Woluwe-Saint-Lambert

Alléger la facture énergétique des ménages à Woluwe-Saint-Lambert, c’est possible !

Une initiative d’Anne Drion du Chapois, conseillère CPAS et Alain De Plaen, conseiller communal 

Les objectifs de l’initiative
-          Alléger la facture énergétique, grâce à la concurrence entre les fournisseurs et l’effet de taille obtenu en regroupant les clients
-          Conserver le libre choix du fournisseur, grâce à un intermédiaire non lié avec un fournisseur particulier
-          Diminuer la production de CO2 en encourageant les ménages à choisir de l’énergie verte.  

Comment ça marche ?  Plutôt que de conclure des contrats avec l’un ou l’autre fournisseur, les habitants se voient proposer par le « Guichet Energie » de la commune, lui-même alimenté par un intermédiaire:
-          Une information complète et une simulation sur base de leurs données de consommation,
-          Un choix de fournisseur et ses conséquences (prix, durée, électricité verte ou non),

Suite à cela, le ménage passe contrat avec l’intermédiaire sélectionné.  C’est celui-ci qui reste le seul contact des clients – en cas de problème y compris.  Comme petite structure, l’intermédiaire offre un service avec une voix et un visage et non pas avec une machine.

Quel est l’impact pour les habitants ?  Grâce à un fort regroupement des commandes, l’intermédiaire peut faire jouer la concurrence à plein, ce qui fait diminuer les prix.  En cas de problème, son poids important lui permet de peser plus auprès des fournisseurs afin de résoudre le problème rapidement et efficacement.   A Pepinster, les factures ont ainsi diminué sur un an en moyenne de 150 € et de minimum 60 € par an et par ménage.  On peut s’attendre à Bruxelles à des diminutions au minimum de 2 à 3% vis-à-vis de ma meilleure offre du marché.  De plus, on peut s’attendre, suite aux expériences wallonnes, que beaucoup de ménages vont opter pour de l’énergie « verte ».  Dans notre commune de référence, l’impact a été de plus de 1 t CO2 par an par ménage participant.  Et il y a 25000 ménages à Woluwe…  Enfin, des cas spécifiques liés au CPAS sont pris particulièrement en compte. 

Mise en œuvre

Anne Drion du Chapois et moi-même avons présenté cette motion au Conseil Communal et au CPAS.  Elle a reçu un accueil favorable, mais la majorité a demandé du temps pour l’examiner en commission.  Et peut-être aussi pour pouvoir la présenter comme une initiative du bourgmestre et se son Collège, ainsi va la vie en politique...  surtout vu l'écho très favorable donné dans la presse (Le Soir, VivaCité, Tele-Bruxelles).

Suite le 13 mars, on vous tient au courant !

Le lien ci-dessous vous emmène sur le site de Tele-Bruxelles et sur le reportage sur cette proposition :
http://www.telebruxelles.net/portail/content/view/1874/283/

 Alain

08:30 Écrit par Alain De Plaen dans Dossier énergie à WSL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : energie, electricite, gaz, proposition |  Facebook |

20/02/2008

Extension du Shopping


Mercredi 5 septembre 2007 a eu lieu à la maison communale de WSL une première réunion d’information concernant l’extension du Shopping.  Petit topo de ce qui est prévu et où on en est… 

Ce qui est prévu par les promoteurs 

-     Augmentation de la surface commerciale de 45734 m2 à 54540 m2 (+20%) et du parking de 1927 places à 2221 places (+294 places ou +15%).

-          La nouvelle surface est principalement dédiée à des surfaces moyennes, pour des commerces style H&M (dont 3 sur 2 étages).  Hauteur : 2 étages + 1, soit +/- comme l’Inno (un étage commercial est nettement plus haut qu’un étage résidentiel, 5-6m !).

-           Elle s’étendrait sur le parking actuellement à ciel ouvert entre l’avenue Paul Hymans, le Shopping à l’arrière du Quick et la rue Saint-Lambert, jusqu’au coin St-Lambert / P. Hymans.

-           L’entrée du métro serait modifiée de façon à supprimer le long couloir souterrain (accès par le bout de la nouvelle extension).  Accès PMR via des ascenseurs et grande entrée +/- monumentale via ce coin Hymans / St. Lambert.

-          Nouveau parking sur 3 étages au-dessus du parking à ciel ouvert à côté de Bld. de la Woluwe (+/- en face du château Malou).  Accès à ces parkings via les parkings existants. A noter qu’un espace est prévu à front de boulevard pour accueillir la station Total actuellement rue St. Lambert (mais qui dispose d’un permis d’exploitation renouvelé il y a 5 ans et n’a pas réellement de raison de déménager sauf « bonne volonté »). 

Changements connexes

-          Modification de la station de métro en supprimant le long couloir – y compris vers le Wolubilis (accès en surface),
-           D’après les plans, modification du carrefour Hymans / Roodebeek / St. Lambert en un rond-point ( à confirmer)
-           Ajout d’accès via le bld de la Woluwe

Et éventuellement (évoqué mais sans plus) fermeture de l‘accès du parking côté rue St. Lambert (à côté de l’actuelle station d’essence). 

Où en est-on ? 

Le projet initial doit être soumis à une étude d’incidence.  Le contenu de cette étude a été voté par le Conseil Communal.  C‘est donc à ce stade-ci qu’il faut formuler les aspects que l’on veut voir étudier.Exemple mentionné hier : impact sur le trafic, non seulement rue St. Lambert / Hymans / bld de la Woluwe, mais sur une zone plus large.Ensuite, l’étude d’incidence sera réalisée et un permis mixte (urbanisme + environnement) sera demandé, avec à nouveau enquête publique.  Au total, la procédure devrait durer +/- 1 an (jusqu’à 450 jours).Les travaux eux-mêmes seraient étalés sur 2 ans, d’abord l’extension du parking et ensuite l’extension de la galerie.  Histoire d’avoir le nouveau parking quand les travaux débutent de l’autre côté et donc bloque pas mal de places actuelles. 

Remarques entendues lors de la réunion d'information

-           Impact sur les inondations : le parking à ciel ouvert s’inonde en cas d’orage violent. Des cas exceptionnels pas si rare que cela…  Si on construit, cette eau devra aller ailleurs, d’où (encore) plus d’inondations.          

        o         Réponse de l’architecte : le projet ne va pas résoudre tous les problèmes d’inondations du basin de la Woluwe.  Le nouveau projet n’augmente pas les surfaces imperméables et donc les problèmes d’inondation.  Plutôt au contraire, car l’eau s’écoule moins vite de bâtiments que d’un parking vide.         

        o        Réflexions : le parking sert actuellement de « zone inondable » involontaire. Donc construire ne va pas améliorer les choses pour les riverains.  Apparemment, le promoteur souhaite également plus protéger le parking contre les inondations (donc lever des « digues » sur le côté) qui vont rejeter l’eau ailleurs…  Difficile pourtant de lui demander de ne pas rejeter l’eau qui arrive dans ses caves.

-           Impact sur les nuisances sonores : principalement la tour de conditionnement d’air côté rue St. Lambert et qui ne change pas de place, gênante pour les riverains des Floralies.  En fait, il faudrait déplacer cette tour côté bld.

-          Impact trafic : il y a un rejet du trafic sur le boulevard souhaité, mais seulement obtenu si on ferme l’accès parking rue St Lambert, d’autant que l’extension du parking n’en change pas les accès

-           Aspect esthétique : les habitants rue St. Lambert sont inquiets de voir apparaître des murs monolithiques.  En effet !

-          Nuisances et trafic pendant les travaux ?

-           Impact sur le commerce de proximité aux alentours ?

-           Incertitude quant au déplacement de la station Total et le réaménagement de la rue St. Lambert (qui sont en effet des projets distincts et des promoteurs différents). 

Voilà…  Un peu long et on aurait pu faire plus long encore, car le sujet est vaste…   

Je suis à votre disposition pour approfondir le sujet et entendre vos réflexions, car l’impact sur la commune de ce projet est très important.

Cordialement,

Alain

14:30 Écrit par Alain De Plaen dans Dossier urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : shopping, extension, urbanisme |  Facebook |

Conseil communal du 18 février 2008

Bonjour,

Autant commencer par là: le dernier Conseil Communal ne fut pas un moment de très haut suspense...

Au menu du jour, nous avions principalement le vote du budget du CPAS et celui de l'hôpital gériatrique (la Charette).  Celui de l'hôpital ne faisait pas problème.  Celui du CPAS, par contre...


Budget CPAS

Quel problème ?  Beaucoup de petits "manques" dans un budget sensé aidé ceux qui en ont le plus besoin.  Surtout, ces petits manques démontrent ce que le cdH avait souligné en janvier, lors du vote du budget communal : on a travaillé à l'envers.  Au lieu de partir des besoins d'action sociale à WSL, la majorité a choisi de donner au CPAS une enveloppe fermée avec laquelle celui-ci doit se débrouiller.  D'où l'impossibilité de faire face à de réels besoins.  Pourtant, son président est sensé être socialiste...  Le cdH a refusé ce mauvais budget, accepté majorité-opposition.


Cours PH Spaak / PH. Spaak Promenade

Bonne nouvelle, le bourgmestre a fini par se ranger à l'opinion de l'opposition et du bon sens en abandonnant son projet de débaptiser le bvd de la Woluwe en bvd PH Spaak.  Ouf !!!
Afin d'avoir quand même "son" PH Spaak communal (le 5ème de la Région), la proposition était de dénommer le morceau d'av P Hymans devant le Wolubilis "cours PH Spaak".  A mon avis, cela reste un projet inutile, un hochet pour consoler le bourgmestre - mais au vu de la proposition antérieure, un pas en avant.   La majorité a voté pour, l'opposition selon son opinion personnelle (abstention de votre serviteur, de D. Caron, de G. De Smul et de L. Liepens, accord des autres).


Zone de stationnement

Changement ! (Un de plus dans ce domaine).  Les cartes de zones (A, B, C, D, E...) ne seront plus données à tous les habitants de la zone, mais seulement aux riverains immédiats des zones oranges et vertes (avec horodateurs).  C'est logique, puisque les zones bleues sont accessibles à tous les habitants de la commune.  Le changement principal concerne la zone E, allant avant de l'av. Hoover jusqu'à la rue de la Cambre et maintenant limitée à l'ouest de l'av de WSL et l'av Gilsoul (celle-ci non comprise).
Changement logique, mais une fois de plus je regrette vivement l'absence de travail de fond : on change à la petite semaine, on attend toujours un vrai plan de mobilité et de stationnement.
La nouvelle zone pose problème aussi place Saint-Lambert, qui est en zone orange et pour laquelle les habitants de la rue Voot (4ème côté de la place) n'ont pas droit à une carte de riverain.  Je vais essayer de scanner la carte et de la mettre sur le blog, restez branchés.


Gestion des dossiers par l'échevine des propriétés communales (M. Nahum-Hasquin)

M. Lemaire (pour le cdH) et B. Ide (pour Ecolo) ont fait le long inventaire des erreurs, approximations, négligences... dans les dossiers gérés par M. Nahum - sans même compter Cook & Book (voir plus bas).  Le palmares est édifiant et coûteux pour le contribuable - la commune vient e.a. d'être condamnée par le Conseil d'Etat pour l'atribution du marché des immeubles "Belle Chanson" et "Trois Mats".  Les problèmes sont implicitement confirmés par Maingain, qui souligne que l'échevine a fait son travail... puisque le service a été réorganisé !  Faut l'oser, quand même !!! Perplexe
M. Nahum est échevine des propriétés depuis longtemps.  Dans le privé, les responsables incompétents sont virés.  Ici, apparemment, l'incompétence ou la négligence ne sont pas un obstacle.  Triste...


Cook & Book

En fait, Cook & Book est un endroit que j'aime bien.  Mais, comme M. Lemaire,  je continue à me désoler des conditions du bail: en 2006, 16 eur/m2/an, en 2011 on sera à 77 €/m2/an.  Un prix dérisoire !!!  Sans compter la disponibilité de 4 emplacements de parkings et de 250 places en terrasse.  De plus, le loyer est fonction du chiffre d'affaire, mais la commune n'a pas la possibilité de vérifier la réalité de celui-ci, ce qui est léger...  voire désolant.  Le chiffre d'affaire actuel n'atteint même pas la moitié de ce qui était prévu dans le plan financier "faisant partie du bail", échevine dixit.

Faut-il mettre Cook & Book dehors ?  Je ne crois pas, mais pourquoi ne pas renégocier, faire payer un vrai loyer et proposer de garder uniquement le premier magasin (BD + Jazz) et louer à d'autres les magasins arrières, qui fonctionnent nettement moins bien.  Le problème, c'est que ce serait reconnaître le côté foireux du contrat initial et que bourgmestre et échevine ne comptent pas donner raison à qui que ce soit !


Pour un résumé complet des débats du Conseil, voyez le blog du cdH de WSL (lien sur la droite de l'écran).   Vous pouvez aussi lire le compte-rendu officiel sur le site de la commune, mais les questions de l'opposition, propositions etc... n'y sont pas du tout relatées.

Pour l'anecdote, ce Conseil fut parmi les plus brefs depuis décembre 2006: fin à seulement 23h30.  Clin d'oeil

 A bientôt,

Alain

10:13 Écrit par Alain De Plaen dans Conseil Communal | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spaak, bugdget, conseil, cook book, parking, cpas |  Facebook |

19/02/2008

Kosovo

Dimanche dernier, le Kosovo a déclaré son indépendance.  Comme tout le monde, j'ai commencé par m'en réjouir: après tout, il y a là une population qui se libère symboliquement de l'oppression.

Mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

A vrai dire, je n'en suis pas tout à fait certain. 
C'est surtout la preuve que dans les Balkans comme à beaucoup d'autres endroits de par le monde, Belgique y compris, la cohérence des pays se fait sur base de la langue (Albanophones versus "Serbes") plutôt que sur base de la volonté d'être ensemble.  Bien sûr, l'UE a raison: le cas du Kosovo est unique.  De plus, la Serbie n'a sans doute qu'à s'en prendre à elle-même, le Kosovo ne serait pas indépendant si le combat ethnique n'avait commencé par Milosevic.  Tout de même: l'Histoire et notre devise nationale belge nous rappelle que c'est l'union qui fait la force, pas la division.

Ce qui sera peut-être une bonne nouvelle, c'est que les dirigeants Kosovars démontrent que tous les habitants de leur nouvel état sont réellement égaux.  Même les "Serbes".  Ce sera vraiment alors que le Kosovo sera un nouveau membre des Nations.  C'est tout le mal qu'on lui souhaite...

Entre-temps, reste à l'Europe à montrer son désir de considérer la Serbie comme "un pays qui a sa place en Europe".  Sans commisération ou dénigrements.  Après 1945, l'Europe a commencé sur des ruines de champs de bataille et y a construit la paix et la prospérité.  A nous d'appliquer ce modèle à tous les états de l'ancienne Yougoslavie.

Alain

12:20 Écrit par Alain De Plaen dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Parking, qui peut faire quoi et aller où ?

A Woluwe-Saint-Lambert, la commune a instauré depuis des années un système de zones de couleur, rouges, vertes, oranges et bleues, qui laisse le conducteur un peu perplexe.

 Voici comment ça marche:

- Zone rouge (avenue George-Henri, rue Saint-Lambert derrière le Shopping) : parking payant pour tout le monde, samedi compris.  But de la zone: assurer une rotation des voitures dans les zones commerciales.  Prix: 1 Eur/h, 2,5 €/2h, 12,5 Eur/(demi-journée)

- Zone orange (rue Saint-Lambert, place Saint-Lambert) : parking payant pour tous, sauf les riverains de la zone concernée, très limitée.  But: idem zone rouge, mais en permettant aux habitants de se garer.  Prix: 1 Eur/h, 2,5 €/2h, 12,5 Eur/(demi-journée), temps maximum: 2h30.

- Zone verte (quartier Sacré-Coeur de Lindthout, le quartier au-delà de l'avenue de WSL et de l'avenue des Ombrages vers l'av. de Tervueren, le quartier du Capricorne, le quartier entre le site de l'UCL et l'avenue Vandervelde): Similaire à la zone orange, mais en permettant de se garer jusqu'à 4h30.  Seuls les habitants de la zone concernée peuvent s'y garer gratuitement.  De plus, le samedi est cette fois gratuit.  Prix: 1 €/h.

- Zone bleue (de l'avenue de WSL à l'av. Herbert Hoover, le Clos Chapelle-aux-Champs, Debecker, la zone entre la maison communale et le Windmolenberg... j'en oublie): parking limité à 2h maximum avec disque pour tout le monde, sauf les habitants de WSL (tous !) avec carte d'habitant sur la voiture.  A défaut de disque, la "redevance" (amende déguisée) est de 24,8 €, soit le double de la zone rouge.

Ouf, on y est.  En résumé:

Rouge = payant, orange et vert = payant sauf riverains, bleu = gratuit pour tous les habitants, limité en temps pour les autres.

Partout dans la commune, les horodateurs (zones rouges, oranges et vertes) délivrent gratuitement des tickets d'1/4h.  De quoi acheter son journal ou débarquer des courses.

Le système est compliqué, pas très clair même pour ceux qui le font appliquer (agents City-Parking compris), et loin d'être idéal.  Mais il paraît que Maingain y travaille...  On verra bien: il y travaillerait depuis son élection et rien n'a changé côté City-Parking.  Soit...

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à me contacter alain.deplaen@scarlet.be

A bientôt,

Alain

Des bleues, des oranges, des rouges, des vertes et des pas mures…

Le 28 janvier, après une longue discussion sur le budget, le Conseil Communal a adopté une redéfinition des zones de stationnement.  

En gros, passent en zone bleue : les rues entre l’actuelle zone bleue Georges-Henri/ Marie-José et Schaerbeek (soit de Lambeau à Herbert Hoover et rues perpendiculaires), le quartier Zéphyr, Equinoxe et Crocq, la rue Voot entre le boulevard et la place du Sacré-Cœur, ainsi que la rue Madyol, le clos Chapelle-aux-Champs et le quartier du Windmolenberg. 

La rue et la place Saint-Lambert (milieu compris !!!) passent en zone orange afin de permettre aux riverains de la rue St-Lambert de s’y parquer. 

Cette redéfinition pose plusieurs gros problèmes :

1/ le manque de concertation (la rue Crocq a même été ajoutée en cours de conseil, sans qu’on ne sache si c’est toute la rue ou juste le tronçon entre les avenues de Mai et George-Henri, donc lié au quartier Equinoxe-Zéphyr), les zones changeant alors que l’observatoire du stationnement ne s’est pas vraiment penché sur le sujet – et de toutes façons, celui-ci ne dispose pas des données statistiques nécessaires à la réflexion.

2/ le problème de la place Saint-Lambert : le règlement d’urbanisme ne permet pas le parking au milieu, zone théoriquement sans voitures, mais on le légalise « par la bande » en y installant des horodateurs,

3/ le contrat City-Parking, qui voit ses zones (et donc les revenus de City-Parking) étendues sans la renégociation (la dénonciation serait encore mieux!) de ce contrat pourtant annoncée depuis les élections de 2006 par le bourgmestre – et dont les problèmes demeurent,

4/ le quartier Windmolenberg voit surtout des voitures « ventouses » le samedi, quand les employés du Shopping viennent s’y garer parce que leur carte « parking » n’est valable qu’en semaine – mais la zone bleue ne couvre que le lundi au vendredi,

5/ la conférence des bourgmestres a annoncé la création  d’une agence régionale de stationnement pour harmoniser les communes – mais on change les zones à WSL sans attendre,

Pas grave, a dit le bourgmestre, si ce n’est pas bon, on peut encore changer ( !!!).  Bref, du travail à la petite semaine…

Suite à cela –et au refus d’un amendement demandant de postposer la mise en œuvre, en « saine gestion politique », jusqu’à clarification pour la place St-Lambert, l’agence régionale et surtout le contrat City-Parking, le cdH ne pouvait que regretter le passage des changements au forcing et s’est, selon les sensibilités de chacun des conseillers, abstenu ou opposé.

Et si on commençait à travailler avec un peu de méthode ?

Récolter des données au lieu de « sentiments », développer (enfin !) un plan communal de mobilité et de stationnement, se concerter avec les communes voisines et puis (re)définir les zones.

On peut rêver…

10:20 Écrit par Alain De Plaen dans Dossier stationnement et circulation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : parking, woluwe, zone |  Facebook |

Bienvenue !

Bienvenue sur mon nouveau blog !

Jour après jour, vous trouverez les derniers échos de la politique communale, par mes yeux évidemment subjectifs (!) - mais le moins possible, c'est promis !!! - des commentaires et je l'espère, vos réactions: une source d'amélioration indispensable de l'action menée.

Je vous recommande également d'aller "faire un tour" de temps à autres sur le blog de la section locale cdH à WSL: vous y trouverez aussi entre autres un compte-rendu des conseils communaux, complets et moins partiaux que ceux sur le site de la commune - qui passent par les fourches caudines de notre bourgmestre-tout-puissant.

A bientôt !

Alain

10:20 Écrit par Alain De Plaen dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, cdh |  Facebook |