30/12/2008

Il est né le gouvernement (bis)

Il est né le gouvernement (bis)

Il y a un an, j'avais posté un billet avec quasiment le même titre...  Nous avons donc un nouveau gouvernement, présidé par H. Van Rompuy qui a tout du sauveur de la patrie dans les commentaires actuels.

Vous le savez, j'aurais préféré donner la parole à l'électeur - mais à tout prendre, voyons le positif de ce scénario :

  • Il y a un gouvernement pour diriger le pays, à un moment difficile pour l'économie en général et les fin de mois de bcp en particulier,
  • Son chef est apte à négocier et à forcer des compromis, y compris communautaire, comme il l'avait montré dans l'exercice d'"explorateur" qui fut le sien en 2007, avant que Leterme ne le boute dehors pour s'imposer comme formateur,
  • H. Van Rompuy a le CD&V derrière lui, mais n'a plus la NVA à ses basques - on pourra donc peut-être travailler...
  • Le vice-premier ministre CD&V sera S. Vanackere, qui voit là une solide promotion - et qui est bruxellois, plus comme J. Chabert que comme B. grouwels - c'est un élément très positif pour Bruxelles également !

Et puis, H. Van Rompuy sort d'une bonne école - il est comme moi un ancien du St. Jan Berchmanscollege... :-)).

Allez, bonne chance au gouvernement (je voudrais pouvoir écrire "à l'équipe gouvernementale" mais j'attendrai de voir).  Gérez, prenez de la peine, vous avez un pays à relancer, économiquement et humainement...

Excellente année 2009 !

Alain


P.S.  Ce matin, j'ai assisté à une rencontre de Taizé à St-Lambert.  Véritable tour de Babel linguistique, j'ai quand même été frappé de voir que la majorité des jeunes semblait venir d'Europe de l'Est - Pologne, Croatie, Ukraine...  L'Europe occidentale est-elle si déchristianisée que cela ?

17:09 Écrit par Alain De Plaen dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/12/2008

Le terme du terne Leterme: allons voter !

Le terme du terne Leterme: allons voter !

Bon d'accord, le jeu de mot n'est pas terrible...  Mais quand même, après moins d'1 an d'existence, mais 2 ans de crises et crisettes, le gouvernement Leterme I présente sa démission.  Il était temps...

Les crises se sont succédées, alors que le gouvernement manquait clairement de ligne de conduite, de chef et de projet.  Même les accords de gouvernment n'étaient pas respectés, témoin la situation des sans-papiers.  Le comble, c'est que c'est sur un des rares dossiers où le gouvernement peut présenter un bilan, la réaction face à la crise financière, que celui-ci tombe.  L'apôtre du "goed bestuur" et du "wie gelooft die man nog ?" s'est avéré incapable de réaliser les espoirs mis en lui par 800 000 électeurs, n'a su gérer ni son gouvernement ni son parti et n'a pas pu accepter la séparation des pouvoirs.  Il doit partir !

Il y a cependant une très bonne nouvelle dans toute cette affaire: le premier vainqueur, c'est l'état de droit -  en Belgique, le politique ne peut interférer avec le judiciaire !

Et maintenant ?

Maintenant, il faut avancer - et enfin rétablir un vrai gouvernement dans ce pays qui en a besoin.  Avec un chef incontesté, avec des perspectives claires, avec un esprit d'équipe et le sens de l'Etat.

En tant que démocrate, je suis convaincu que la seule bonne voie consiste à organiser des élections fédérales le plus rapidement possible.  Je sais que d'autres élections sont programmées dans 6 mois - si on peut les coupler, tant mieux, sinon tant pis.  Je sais aussi que dans les circonstances actuelles, le cdH risque de perdre des plumes et que les partis populistes (Dedecker...) risquent d'être vainqueur.  Tant pis : faisons confiance en la démocratie !

Excellent weekend,

Alain


P.S.  Je ne crois pas que mon point de vue prévalera, nous allons (encore) six mois durant avoir un gouvernement "intérimaire", à même de gérer la crise financière et de tenir jusqu'au mois de juin - qui sera alors mois d'élections régionale, communautaire, européenne et fédérale.  So be it...

P.S.2.  Celui qui est peut-être le plus à plaindre, c'est notre roi Albert II.  Comme l'année dernière, il va pouvoir passer ses fêtes de fin d'année à démeler les fils politiques de notre pays.  Il existe perspective plus réjouissante...  Bon courage, Sire !

17:59 Écrit par Alain De Plaen dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections, crise, leterme, fortis |  Facebook |

18/12/2008

Décret mixité: et les oubliés ?

Le décret Mixité a été enterré, tant par son ministre (Chr. Dupont) que par son partenaire de gouvernement (J. Milquet).  Ouf, sans regret...  J'avais faible opinion de ce décret, comme vous le savez : http://alaindeplaen.skynetblogs.be/post/6407948/decret-in...

Mais ce décret laisse sur le carreau des enfants de sixième primaire.  Et là, j'ai un problème.  Je discutais hier soir avec un papa d'une école de la commune.  Sa fille a été inscrite dans 5 écoles différentes.  Le tirage au sort ne lui a pas été favorable et sa "meilleure" place est une 70ème sur la liste d'attente.  D'autres enfants se retrouvent dans une situation similaire.

Cette situation est inacceptable pour les enfants concernés.  Ils sont à la veille d'une période de changements importants - veille du CEB, changement d'école, adolescence qui pointe...  Et ce décret mal-né les laisse dans l'incertitude et le stress.

Bien sûr, ils auront bien "une" place quelque part.  Mais ce ne sera pas la place de leur choix, ni du premier, ni du second, ni du troisième... 

Il faut une solution rapide pour ces enfants.  Il faut aussi que chaque parent prenne ces enfants-là en compte.  Si vous avez une place, faites-le savoir au plus vite aux autres écoles où votre enfant est inscrit - plus vite la situation se décantera, plus rapidement les enfants "malchanceux" de ce décret pourront être fixés sur leur sort.

Enfin, je trouve inacceptable l'expérimentation et l'amateurisme qui a eu lieu dans ce dossier.  Deux décrets, deux échecs.  J. Milquet a raison de dire qu'il faut repartir d'une page blanche.  Mais la responsabilité de mon parti, le cdH, et du PS dans ce dossier est lourde.  Il est plus que temps de se resaisir et de mettre en avant l'Humanisme qui se veut notre marque !

Bonne journée,

Alain


P.S.  Pour information: j'ai demandé pas plus tard que mercredi dernier lors de la Commission Enseignement à l'échevine responsable si des enfants des écoles communales se retrouvaient "sans école" à ce stade.  M. Louis m'a alors assuré que ce n'était pas le cas à sa connaissance...

17/12/2008

RED, c'est vert !

RED, c'est vert !

Non, non, je ne dois pas réviser mon anglais.  RED, c'est l'abbréviation de la "Renewable Energy Directive" qui doit être finalisée aujourd'hui, d'où ce billet...

Comme tout plan de ce genre, c'est un document imparfait, qui est le résultat de compromis.  Mais qui va pousser l'Europe vers plus de respect de l'environnement, via l'énergie verte, les biocarburants "durables", moins de consommation d'énergie primaire, des voitures plus efficaces en CO2 etc etc.

Ce document a de très grosses implications pour l'économie européenne - et la vie en général.  Par exemple, les constructeurs sont obligés de vendre une gamme de voitures ne produisant en moyenne pas plus de 130 g CO2/km.  En plus d'améliorer le rendement des voitures (diminuer la consommation), cet aspect pose problème à des constructeurs de voitures de sport et de luxe, style Porsche - qui a résolu le problème en achetant VW...

Mais pourquoi un commentaire sur ce blog ?  Eh bien, parce que le sujet est important pour tout le monde, pile dans mon activité professionnelle (biocarburants) - mais aussi parce que j'ai été fort dérangé par le compte-rendu très partial au journal de la RTBF (La Première) ce matin.  Le plan est présenté en une ligne, puis pendant 5 minutes, la parole est donnée à une représentante d'ONG pour en dire tout le mal qu'elle en pense.  Personne n'est ensuite interrogé pour donner une autre version.  Qui n'entend qu'une cloche n'entend qu'un son, dit-on...  C'est vrai ici également !

Le reproche fait est que l'Europe va améliorer son rendement en CO2 en "achetant" en partie (en partie seulement) des efforts dans d'autres pays.  Et pourtant, n'en déplaise aux intégristes écologiques, c'est assez logique.  Les entreprises européennes ont déjà fait beaucoup, et on est confronté à la loi des rendements décroissants: à chaque étape, le même montant investi sera toujours moins efficace qu'à l'étape précédente.  Il vaut mieux investir là où le "gras" est plus important, avant de couper là où il n'en reste plus que peu.  Le problème est planétaire, une tonne de CO2 en moins en Asie a le même effet qu'une tonne ici.  Et en tant que contribuable, je préfère voir l'argent public investi là où il sera le plus efficace.  Non, peut-être ?

Allez, excellente journée à tous, et bonnes courses de Noël si vous les faites encore...

A demain,

Alain


14:40 Écrit par Alain De Plaen dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, rtbf, co2, biocarburants, red |  Facebook |

15/12/2008

Conseil communal du 15/12 : ordre du jour

Conseil communal de ce lundi : ordre du jour

Au menu du Conseil de ce soir, quelques points importants et, comme d'habitude, beaucoup de points secondaires voire de cuisine interne - et un grand absent.  Comme je dois prendre le train demain matin à 6h59 gare du Midi, j'espère bien que nous ne terminerons pas aux petites heures...

Commençons par le grand absent: le budget 2009.  Celui-ci n'est pas encore terminé (ce serait pour janvier), nous allons donc entamer l'année 2009 avec des "douzièmes provisoires" (votés en point 23), donc sans visibilité ou traduction de projetSans investissements non plus...  Ce sera jusqu'au mois de mars, si tout va bien !  Sont quand même présents, des points qui impactent directement votre budget: les additionnels communaux à l'impôt des personnes physiques (6%) et au précompte immobilier (2450).  Grosso modo, aujourd'hui on fixe les recettes, les dépenses ce sera pour plus tard...

Dans le même rayon "taxes", nous avons au programme un énième vote sur des taxes et règlements communaux sur les documents administratifs (carte d'identité, passeports...), sur la propreté publique (e.a. taxes sur les crottes de chien, les sacs blancs déposés trop tôt et les dépôts clandestins) - mais aussi les exhumations, les dispositifs publicitaires, les pompes à essence - et même la brocante St-Lambert !

En pt 21, le Collège propose de rebaptiser le square au coin Slegers / Montald (un square en triangle, à gauche de l'avenue Slegers quand on vient de la ville) en "square Paule Bisman", du nom de la sculptrice qui a fait la sculpture qui le décore.  Je suis assez neutre...  Seule le square change de nom, pas les rues - personne ne change donc d'adresse !

Autre point à souligner, un projet de 30000 € pour un nouveau "comptoir d'accueil" à la Masion Communale.  Qui n'est pas une mauvaise idée, mais dont la réalisation me laisse perplexe - j'aurai donc bien des questions ce soir.

Enfin, un dernier point important comprend la reconnaissance et les subsides aux associations de jeunes de la commune (mouvements de jeunesse, maisons de jeunes, JJJY).  40 000 € de subsides, dont +/- 20000 à JJJJY et le reste ventilé - 6800 pour le mvts de jeunesse (12 unités différentes !), 5080 pour Antichambre, 1200-1400 pour les autres maisons de jeunes et le théâtre Pré Vert.

Ne restera alors que les interpellations, dont une que je dépose avec  F. Bette, M. Arnould et B. Ide pour une campagne de prévention pour les cyclistes, mais aussi pour un Conseil Consultatif de la Jeunesse, sur la situation sociale à WSL, sur la clôture de l'ambassade de Chine, sur le terrain de pétanque Meudon / Van Meyel...

Plus de détails dans le compte-rendu : stay tuned !

Excellente semaine à tous,

Alain


P.S.  Je n'ai encore rien posté sur le "de Profundis" du décret Mixité, prononcé tant par J. Milquet que par Chr. Dupont.  D'abord pour laisser un peu refroidir ce sujet, ensuite parce que les déclarations ne règlent encore rien pour 2009... 

P.S.2.  Si vous me lisez fidèlement (ce dont je ne doute pas), vous vous souviendrez de l'incident "intra-cdH" en juillet.  Visiblement, celui-ci a trouvé le chemin de la presse, en l'occurence la DH - après lecture, je serais intéressé par votre avis ! http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/article/237496/danielle-caron-gene-le-cdh.html

15:11 Écrit par Alain De Plaen dans Conseil Communal | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cycliste, taxes, budget, mouvements de jeunesse |  Facebook |

12/12/2008

Nouveaux logements sociaux et moyens chaussée de Stockel

Nouveaux logements chaussée de Stockel / rue Konkel

Une enquête publique est en cours chaussée de Stockel, qui n'a peut-être pas attiré l'intérêt général - et pourtant, il y a matière.

Entre la chaussée de Stockel et la rue Konkel, la SLRB (Société de Logement Régionale de Bruxelles) veut construire un ensembvle de 5 blocs d'appartements, partiellement en logement moyen (25% du total), partiellement en logement social (le reste).

Au total, pas moins de 100 logements sont prévus.  C'est donc un assez gros projet !

Le projet comprend

  • 44 appartements 1 chambre,
  • 28 appartements 2 chambres,
  • 17 appartements 3 chambres,
  • 11 appartements 4 chambres,

réparti en 5 blocs (A,B,C,D et F - je ne sais pas pourquoi le "E" a été oublié :-), de hauteur raisonnable (Rez + 3 étages + toit plat ou Rez + 2 étages + toit en pente).  Il n'y a pas d'ascenceur ni de sous-sols (donc pas de parking non plus), afin de réduire les coûts - mais 55 emplacements de parking en surface.  Ce qui me semble très peu pour 100 logements, dont des logements familiaux (4 chambres).

7 logements sont prévus pour des personnes à mobilité réduite - 5 @ 1 chambre et 2 @ 2 chambres.  Je regrette l'absence de logements PMR plus grand, comme si être PMR est incompatible avec avoir une famille...

Architecturalement, les projets sont "classiques actuels", avec un parement de brique rouges et surfaces claires, avec des panneaux de bois (comparables à l'immeuble qui vient d'être terminé au Clos des Hiboux / Val des Seigneurs, pas très loin de là).  Les immeubles sont disposés le long d'une "avenuie intérieure" reliant la chaussée de Stockel et l'avenue Konkel, mais sans possibilité de passer de l'une à l'autre (sauf pour les pompiers).  A front de la chaussée de Stockel, les immeubles sont en léger retrait, avec quelques arbres en rangée devant.

Ceci dit, ce dossier est intéressant: la Région ouvre ainsi à des bruxellois des possibilités de logement à prix acceptable, y compris à prix "moyens", ce que la commune est incapable de faire (immeuble 3 Mâts, autour du Wolubilis) dans les constructions qu'elle maîtrise...  Différence de volonté politique ?

Le dossier complet est consultable au service de l'urbanisme jusqu'au 29 décembre (c'est au Tomberg, plus ou moins en face de la Maison Communale).  Je vais essayer de scanner le plan d'ensemble pour le mettre sur ce blog: restez branché !

Excellent weekend à tous,

Alain


P.S.  Ce n'est pas le seul projet de construction dans ce coin de la commune: un projet de 60 logements (plutôt haut de gamme) est attendu sur le site du garage Volvo De Pauw - en 2 blocs de 30 appartements.   Ce projet est prévu non seulement en remplacement du bâtiment actuel, mais aussi sur l'actuel "parking" du garage à l'arrière.  A suivre... Mais au total cela va faire 160 logements en plus dans ce quartier, et donc beaucoup de voitures en plus !

 

09:50 Écrit par Alain De Plaen dans Dossier urbanisme | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : logement, chaussee de stockel, konkel |  Facebook |

10/12/2008

Conseil communal du 24 novembre: compte-rendu

Et c'est reparti...  Je n'ai même pas terminé d'écrire le compte-rendu du Conseil de novembre, que je reçois l'ordre du jour de décembre dans la boîte !  Avec le boulot à terminer pour la fin de l'année, j'ai un peu de mal à suivre !

Terminons donc novembre, je mettrai l'OJ de décembre en ligne demain.

Les points les plus importants ont déjà été abordés :

Nous avons également débattu la mise à l'étude de la "revitalisation de l'avenue George-Henri".  Gros problème: on commence une étude, mais sans attendre les résultats, pas encore connus, de l'enquête de satisfaction sur l'avenue en question...  Il y aurait (?) 1500 réponses reçues à cette enquête - j'ai mes doutes quant à ce chiffre, qui m'a l'air grossièrement exagéré...  Réponse du Collège à nos remarques : c'est une étude d'urbanisme et n'a rien à voir avec l'aspect commercial.  Comme si le cadre de l'avenue n'avait aucune influence sur l'aspect commercial !  Enfin, on a l'habitude...  Les résultats de l'étude seront eux connus début 2009 : je vous tiens au courant !

Au stade Fallon, un nouveau hangar va accueillir les ouvriers communaux.  Celui-ci devrait prendre place entre la piste et la promenade du chemin de fer.  Je vérifierai.

Beaucoup d'études et de dépenses supplémentaires pour études (Castel, musée communal...) dont on nous prétend qu'elles sont toutes indispensables et faites à coûts maîtrisés.  Ce qui est dfficile à vérifier de façon certaine.

La commune va également investir en défibrillateurs pour la Maison Communale et pour le dépôt communal.  A ma demande, on m'a confirmé que des défribrillateurs existaient déjà au Stade Fallon et à la piscine.  Ces nouveaux défibrillateurs - qui peuvent sauver des vies en cas de crise cardiaque - seraient d'utilisation tellement simple qu'on peut les utiliser même sans formation.  Soit, mais avec M. Arnould, nous avons insisté sur cette formation quand même : on ne s'improvise pas secouriste !

Retenons des interpellations,

  • Oscar, gardien en squelette fluo à la plaine de jeux du Parc George-Henri - dans un ancien monument funéraire.  Ce squelette a choqué plus d'un visiteur et F. Bette (cdH) et G. Désir (MR) ont demandé à ce qu'il soit retiré.  A noter que cette plaine est régionale et non pas communale.
  • Le ramassage scolaire à vélo, longuement promis et toujours pas débarqué : "la police planche dessus".  A priori, ce serait sans accompagnement adulte, ce qui inquiète à juste titre B. Ide (Ecolo) - et votre serviteur !
  • Le rond-point "bunker" de l'avenue de Broqueville / Joséphine-Charlotte qui a perdu son éclairage et qui est maintenant, nopn seulement lais (c'était déjà le cas), mais en plus dangereux...  O. Maingain a promis de suivre le dossier : à suivre !
  • M. Lemaire, I. Kesrewani et A.S. Meire avaient fait une demande d'explication sur le fonctionnement opaque de JSCV - qui n'est pas une ASBL mais un "sous-service" communal de la jeunesse.  Dans le style "foutage de gu...", E. Bott, plutôt que de répondre à la question, a lu un long exposé - suscitant plus que de l'énervement parmi ses propres conseillers...  Retenons de la réponse, que la fréquentation globale (quelques centaines de participants) est de l'ordre de grandeur de celle de l'unité scoute St-Henri, sans plus - mais à coût incomparablement plus élevé (plusieurs plein temps, des locaux à 4 endroits) !  Plus j'en entends, plus je me demande si ce machin vaut l'argent mis dedans !  Sauf à le considérer comme un instrument publicitaire pour l'échevin des sports, qui adore cela, bien sûr...

Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui.  Là-dessus, je vais aller inaugurer les nouveaux bâtiments de mon ancienne école, Parc Malou.

A demain,

Alain

 


P.S.  L'école Parc Malou est effectivement superbe - et maintenant rebaptisée "Parc Malou - Robert Maistriau".  Un hommage adéquat : quoi de mieux qu'une école pour développer les idées d'humanisme ?

P.S. 2.  Vous avez besoin d'un sapin ?  Comme chaque année, le Silex, rue Voot, en vend de tous les genreset de toutes les tailles - c'est chaque année leur principale récolte de fonds pour aider les adultes handicapés mentaux dont l'ASBL s'occupe !  Plus d'infos sur http://www.lesilex.be ou au 02/762.40.09.

P.S.3.  Vous avez mauvaise conscience à mettre un arbre dans votre salon ?  Les cultures de sapin de Noël sont comme des champs de fleurs, sauf que ce sont des sapins...  Ayez le même plaisir pour votre sapin que pour un bouquet de fleurs, les aiguilles en plus :-).

12:15 Écrit par Alain De Plaen dans Conseil Communal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/12/2008

Réglement de police sur les chiens

Chiens dangereux: proposition de nouveau règlement de police

Lors du dernier Conseil Communal, nous avons discuté d'une proposition de modification au règlement de police concernant les chiens dangereux.

Que propose ce règlement ?  A part les aspects déjà existants (tenir en laisse, ramasser les crottes...), la principale nouveauté serait une catégorisation des chiens en 3 groupes (la terminologie est la mienne)

1/ chiens dont la race est connue pour être dangereuse

2/ chiens dont le comportement a démontré qu'ils pouvaient être dangereux

3/ chiens a priori inoffensifs

Chiens de la catégorie 1 : les races American Staffordshire terrier, English terrier (staffordshire bull-terrier), Pitbull terrier, Fila brasiliero (Mâtin brésilien), Tosa inu, Akita inu, Dogo argentino (Dogue argentin), Bull terrier, Mastiff, Ridgeback rhodésien, Dogue de Bordeaux, Band Dog et Rottweiler - ain si que leurs croisements. 

Chiens en catégorie 2 : les autres chiens, mais qui auraient soit des antécédents aggressifs, soit une attitude telle qu'ils pourraient constituer un danger potentiel pour autrui.  Mettre un chien en catégorie 2 serait une décision du bourgmestre, sur base d'avis de vétérinaire ou de fonctionnaire de police.

Chiens en catégorie 3 : tous les autres, réputés sans danger.

Tous les chiens (quelle que soit la catégorie) devront être tatoués et/ou équipés d'une "puce" électronique et être tenus en laisse dans les endroits accessibles au public.

En outre, les chiens dangereux (cat 1 et 2) doivent être stérilisés, être tenu en laisse de moins de 2 mètres et porter une musilière non metallique dans les endroits accessibles au public (donc même sur terrain privé accessible, sur un parking ou à l'Habitation Moderne, par exemple).

Enfin, tout chien se trouvant sur le domaine public ou dans un lieu privé accessible au public et présentant des signes d’agressivité pourra faire l’objet d’une saisie administrative par un policier, voire si le chien est féroce ou qu’il est impossible ou dangereux de le saisir, il pourra être abattu sur place (!!!).  Dans les cas de dangerosité grave constatée par un vétérinaire agréé désigné par le Bourgmestre, celui-ci pourra imposer l’euthanasie du chien.

Et qu'en penser ?  Ce règlement est une nécessité et je félicite X. Liénart (IC) et J. Destrée (MR) de leur initiative, découlant d'un cas très violent lors d'une fête à l'Habitation Moderne il y a plusieurs mois - ils sont respectivement âdministrateur délégué et présidente de l'HM.

La catégorisation est certe imparfaite - statistiquement, le plus grand nombre d'accidents est le fait de... labradors ! - mais est sans doute la seule voie réaliste.  Je suis très très réservé sur la possibilité offerte aux policiers d'abattre un chien féroce - imaginant la scène, dans un lieu public avec éventuellement des enfants.  C'est la porte ouverte à traumatismes ou accidents...  Donc ça, c'est non.  Mais le reste tient bien la route, me semble-t-il, même s'il existe des maitres de pittbull qui ont effectivement bien élevé leur chien, qui ne sera pas plus dangereux qu'un labrador ou un cocker.

Pour finir, le Conseil Communal n'a pas tranché, le point a été reporté d'un mois pour permettre une harmonisation sur la zone de police.  Il vous reste donc un peu de temps pour donner votre avis !

Excellent weekend à tous,

Alain


 

 

04/12/2008

L'échevin des sports aime faire sa pub !

L'échevin des sports aime faire sa pub !

Il est partout !  Dans les brochures sportives, dans Tam-Tam, en plongeur pour nous souhaiter la bonne année...  et le voilà depuis des mois à l'entrée du Poséidon pour récolter des chaussures usagées.

La cause en elle-même est bonne.  Mais cette grosse chaussure peinte avec en grand le texte "à l'initiative d'Eric Bott" fait plus de pub qu'elle ne récolte de vieilles paires de godasses...

C'est le jeu de la politique ?  Pas vraiment, en fait: à tous les autres niveaux de pouvoir, ce genre de choses a été interdit depuis longtemps.  D'autant que c'est le contribuable qui les paie, ces pubs !

Et ça, pour tout dire, ça m'agace, ça m'agace, ça m'agace...

Bonne journée,

Alain


09:45 Écrit par Alain De Plaen dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pub, eric bott |  Facebook |

03/12/2008

Code de la participation

Code de la participation communal: du bon et du moins bon

Lundi dernier, le Conseil Communal a voté un nouveau "code de la participation" citoyenne.  Le but du document est multiple, mais tend à encadrer (beaucoup) et clarifier (un peu) la participation des habitants à la gestion communale.

Ce "code" comporte du bon et du moins bon.  D'après O. Maingain, ce serait une totale nouveauté à Bxl.  Si ça lui fait plaisir...  En fait, des textes similaires existent déjà dans d'autres communes, Anderlecht, Schaerbeek ou Jette par exemple.   Mais être le premier ou pas est sans importance.

Que contient ce texte ?

Le bon, d'abord :

  • La création d'un "médiateur communal", dont le rôle est double.   

1/ Soit vous avez un problème que vous ne savez pas comment gérer, chez qui aller etc.  Il vous aiguillera dans la bonne direction.  C'est un rôle d'information.

2/ Soit vous avez un litige ou une réclamation envers la commune ou un de ses services.  Dans ce cas, le médiateur aura de larges pouvoirs pour interroger, voire enquêter, dans le cadre des réclamations reçues. 

Attention toutefois, le médiateur n'est pas compétent si des recours administratifs sont lancés.  Vous devez donc faire le choix entre le recours à la tutelle (régionale, par ex) ou le médiateur communal.  Et le delai de prescription est d'un an.

  • la transposition communale du droit d'interpellation, déjà existant.  C'est le droit pour chaque habitant (électeur ou non, âgé de 16 ans ou plus) d'interpeler le Collège sur une question d'intérêt communal et d'ordre général.  Exemple, sur le projet d'urbanisme au Val d'Or, la couleur d'un bâtiment ou des travaux nécessaires au Stade Fallon.  Ce droit d'interpellation existe déjà, le nouveau "code" formalise au niveau communal ce que contient l'ordonnance régionale, sans plus. 

Le moins bon ensuite :

  • la restriction des procédures de concertation, c.à.d. l'information aux habitants et la possibilité d'émettre un avis au Collège.  La proposition initiale était que cette concertation "puisse" porter sur des sujets communaux (et donc aussi sur n'importe quoi, par exemple la nomination des bourgmestres de la périphérie), ce qui était un blanc-seing pour de la propagande déplacée.  Le cdH a donc fait adopter un amendement au texte disant que la concertation ne porte que sur des sujets communaux.

Pourquoi moins bon ? 

1/ Parce que seul le Collège peut décider cette concertation.  Donc quand ça l'arrange.  Les habitants ne peuvent en faire la demande, ni les élus du Conseil Communal.

2/ Parce que seul le Collège décide de la portée de cette concertation.  Exemple pour la mise en zone bleue de l'avenue Slegers.  La concertation a lieu avec les habitants de l'avenue (qui sont favorisés par la mesure), mais pas ceux des rues voisines (qui sont défavorisés),

3/ Parce que la "concertation" en question n'est que l'information et de la récolte d'avis - pas véritablement de l'élaboration en commun avec les habitants.

  • le rôle du médiateur communal est limité aux services communaux.  Or, bon nombre de tâches communales sont dévolues à des ASBL paracommunales: Wolu-Social, Wolu-Vert, Agence Immobilière Sociale, Habitation Moderne... sur lesquelles le médiateur n'a rien à dire.

Notons enfin que grâce au débat et sur proposition de Francine Bette (cdH), le droit d'interpellation peut être exercé non seulement par lettre recommandée, mais aussi en allant simplement déposer une lettre au secrétariat communal à la Maison Communale, ce qui allège la procédure.

Tous les détails sur ce code de la participation se retrouve sur le site de la commune: http://www.woluwe1200.be/news/le-code-de-la-participation.

Bonne journée à tous,

Alain


P.S.  Pour faire passer une interpellation au Conseil Communal, faire une proposition ou pour demander des éclaircissements précis sur un sujet quelconque, il existe une autre voie, facile et sans aucun embarras de procédure administrative : contactez votre conseiller communal préféré (même si ce n'est pas moi, En pleurs) et demandez-lui d'interpeler pour vous: comme conseillers, nous sommes vos représentants !

02/12/2008

Rencontres Taizé : cherche hébergement pour jeunes...

Cherche hébergement pour jeunes de 17 à 35 ans, entre le 29/12 et le 2/1

Vous le savez peut-être, Bruxelles accueille du 29 décembre au 2 janvier les rencontres européennes jeunes "Taizé".  Et ce, à l'invitation du cardinal Danneels.

De jeunes chrétiens de différentes confessions se retrouvent pour 4 jours de rencontres, prières, chants... Vous en trouverez tout le programme sur http://www.taize.fr/fr_rubrique387.html.

Ces milliers de jeunes, il faut aussi les accueillir.  Il ne s'agit pas de beaucoup: les jeunes (de 17 à 35 ans) amènent leur matelas isolant et un sac de couchage. Ils peuvent dormir par terre. Un accueil chaleureux compte bien plus que le confort. Ils ont seulement besoin d’un petit-déjeuner simple et puis ils quittent la maison pour participer, toute la journée, au programme. Après la prière du soir, à Brussels Expo, ils rentrent vers 22h. Le 1er janvier, il y aura du temps pour partager le repas de midi avec ceux que vous accueillez.

Si vous êtes présent à Bxl à cette période, peut-être pouvez-vous accueillir un ou plusieurs de ces jeunes chez vous ? Si c'est le cas, prenez contact avec votre paroisse (paroisse St-Lambert, par ex : 02 770 15 71) ou directement via le formulaire sur le site "Taizé", http://www.taize.fr/fr_article6057.html.

Bonne journée,

Alain


11:27 Écrit par Alain De Plaen dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeunes, rencontre, paroisse, taize |  Facebook |

01/12/2008

"Le pied de la lettre", de bien beaux subsides communaux...

"Le pied de la lettre" :  de biens beaux subsides communaux...

Lors du dernier Conseil Communal, nous avons eu à prendre connaissance du rapport d'activité de l'ASBL "Le pied de la lettre" et de l'apport d'un subside de 50 000 € à cette ASBL.  Il n'y a pas eu de vote, le bourgmestre ayant estimé que c'était "pour information" seulement...

C'est un point qui m'a fait monter au créneau.  Et pourtant, je suis convaincu de l'intérêt de stimuler la lecture (la littérature) comme forme culturelle.  Alors, quoi ?

Explications

L'ASBL en question est une "spin-off" de Wolu-Culture.  Wolu-Cuture organise des dizaines d'événements culturels sur WSL et au-delà (Truc Troc, Fêtes Romanes, fête de la musique, théâtre à l'école...).  Le "littéraire" était logé dans une sous-structure, sans intégration de sa gestion dans les autres activités de Wolu-Culture.  L'ASBL "Le pied de la lettre" servait, me dit-on, à pouvoir demander des subsides à la Communauté Française. Vu les 3000 € de subsides en 2008, on peut se demander si c'est vraiment la raison, mais passons...  Elle est maintenant instituée en ASBLséparée de Wolu-Culture, avec son propre subside communal, son personnel etc..   D'où passage de son budget de 5000 € à 50 000 €.

Cette ASBL organisait (au sein de Wolu-Culture) en 2007 trois activités:

  • le festival "1200 bulles" (dédicaces de BD au Wolubilis il y a une 10-aine de jours),
  • "Dessine-moi une histoire", rencontre d'auteurs à la villa Rucquoy en 2007 / au Wolubilis en 2008
  • un "apéro-rencontre" avec auteurs dans le cadre de la "Fureur de Lire" qui a été abandonné en 2008. 

Reste donc seulement deux activités en 2008... En soi, ce sont d'assez bonnes activités, même si cela donne l'impression de réduire la littérature à la BD seulement.  On peut aussi se demander pourquoi une librairie (Cook & Book) était présente lors de "Dessine-moi une histoire" (il n'y a pas de mal en soi !), mais pas les bibliothèques publiques de la commune - et pourquoi le budget ne montre pas de recettes de cette présence commerciale. 

Au total, les 3 événements "Pied de la lettre" ont attiré 4 700 visiteurs en 2007.  Beaucoup ou pas ?  A titre de comparaison, il y a eu 2500 participants pour la fête de la musique à WSL ou 1870 pour "théâtre tout public" au Wolubilis, plus de 10000 pour les Fêtes Romanes. 

Le subside communal se monte à 50 000 € - mais "Dessine-moi une histoire" 2008 est encore payé par Wolu-Culture.  Ces 50 000 € ne couvre donc en 2008 que "1200 bulles" (2900 visiteurs).   Et là, je me pose des questions:

  • Pourquoi plus de 15 € de subside par visiteur ?
  • Ces 2 activités (deux weekends ) justifient-elles un temps plein toute l'année, plus du personnel au sein de Wolu-Culture et/ou au sein du personnel communal (deux autres personnes, semble-t-il, mais personne au Collège n'a pu (voulu ?) me dire ce qu'il en est exactement),
  • Le budget prévoit 27000 € de frais d'activités et 10000 € de frais de diffusion, mais aucune rentrée de ces événements (Cook & Book, cfr plus haut ?  diffuseurs ?).  Ces sommes me semblent très élevées...  Là non plus, impossible d'en connaître l'utilisation ou la justification.
  • Ces 50 000 € sont-ils retirés du budget de Wolu-Culture ?  (réponse: oui, confirmé en séance).

Ce passage de 50 000 € du budget de Wolu-Culture vers cette ASBL me semble très exagéré.  Il s'agit d'une amputation d' 1/4 du subside communal à Wolu-Culture - qui organise des tas d'activités très fréquentées (j'y reviendrai un de ces jours).

Tant d'associations culturelles et autres se démènent pour leur survie avec des bouts de chandelles, mais "Le pied de la lettre" reçoit 50 000 € pour peu.

A noter de plus que, contrairement à l'habitude, la responsable n'était pas présente lors du CC pour expliquer ou défendre son rapport d'activité ou justifier son budget, voire apporter des éclaircissements, alors que même les ASBL recevant 5000 € font cet effort de transparence...  O. Maingain m'a expliqué que le budget permettrait d'augmenter les activités organisées - ce qui, pour un budget 2008 voté fin novembre 2008, ne manque pas d'un certain aplomb Langue tirée.  Passons...

Enfin, je regrette fortement le manque de collaboration avec les bibliothèques communales lors des événements organisés par "Le Pied de la lettre"... dont le but est de promouvoir la littérature et la lecture !

Conclusion ?  Il y a ici gaspillage d'argent public.  Non pas parce que cette ASBL ne fait rien, ou rien d'utile, mais simplement parce que les montants de subsides communaux ne sont pas en ligne avec l'ampleur des activités.

De plus, je regrette que cette activité culturelle ne reste pas au sein de Wolu-Culture, où elle est à sa place, mais en y intégrant son fonctionnement et son contrôle également.  Mais peut-être le contrôle est-il exactement ce qu'on veut éviter, allez savoir... 

Excellente semaine à tous !

Alain


P.S.  Lors de ce point (aussi), j'ai été surpris Innocent de constater que bcp de conseillers communaux - de la majorité, mais pas seulement - n'écoutait pas, occupés à chatter entre eux.  Manque d'intérêt pour la culture ou pour le débat démocratique ?  C'est dommage et témoigne de peu de respect des électeurs dont nous ne sommes que les représentants !

P.S. 2.  Parents de grands ados et jeunes adultes, rappel de la soirée d'information "le retour fait partie de la fête" au théâtre St-Michel ce soir à 19h30, cfr. http://alaindeplaen.skynetblogs.be/post/6438812/le-retour....

10:54 Écrit par Alain De Plaen dans Conseil Communal | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : subsides, culture, le pied de la lettre |  Facebook |