30/03/2009

Farewell, Denis !

Grimberghs

Dans un message reçu vendredi dernier, Denis Grimberghs annonce son retrait de la vie politique.  Sans m'étendre sur les raisons de ce départ, je voudrais surtout le remercier de son travail politique sur plus de 20 ans...

La carrière politique de Denis Grimberghs a commencé comme "chef de cab'" de feu Jean-Louis Thijs, surnommé "Jef le Tram" pour sa volonté de relancer la STIB du machin sclérosé qu'elle était en 1989 vers l'outil de mobilité qu'elle est devenue aujourd'hui.  Denis a ensuite été député fédéral de 92 à 95, puis bruxellois depuis 1995: un bail de 14 ans dédié à sa Région.

Dans cette carrière, les difficultés et coups bas ont été légion, dont les accusations (blanchies par la suite) autour du cabinet Thijs et le "coup de Schaerbeek" aux dernières communales (pendant qu'I. Durant faisait croire à ses partenaires qu'elle allait respecter l'accord secret qu'elle avait elle-même demandé, elle négociait avec B. Clerfayt) et d'autres : la vie politique n'est pas un long fleuve tranquille et tout le monde n'a pas la probité de Denis Grimberghs.

Bosseur, généreux, efficace, sarcastique, homme de dossier plutôt que tribun populiste, Denis apportait une réelle valeur ajoutée au parlement bruxellois et au cdH à Bruxelles.  Denis a choisi de se mettre en retrait, laissant à d'autres le soin de veiller à faire fructifier l'héritage Politique (P majuscule !) qu'il nous laisse.  A nous de nous montrer à la hauteur !

Bon vent Denis !

Alain


11:00 Écrit par Alain De Plaen dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cdh, politique, grimberghs |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.