19/05/2009

Parking Roodebeek et mise à sens unique de la fin de la chaussée de Roodebeek

Parking Roodebeek et mise à sens unique de la fin de la chaussée de Roodebeek

Lors du Conseil Communal d'hier soir, ce point a été un de ceux qui nous ont pris beaucoup de temps et de discussions.  Pas pour des discussions politiciennes, mais bien parce que les avis étaient divergents.

Le parking Roodebeek vient d'être entouré d'une clôture et fermé par des barrières automatiques.  Pour rappel, ce parking est un parking régional et dédié au navetteurs prenant le métro pour le centre-ville.  A cet égard, la Région, par la voix de Pascal Smet, ministre de la mobilité, souhaite le rendre payant, sauf aux détenteurs d'une carte Mobib.  La commune est y virulement opposée et plus encore aux barrières installées récemment, qui limitent l'accès via uniquement la bretelle Jacques Brel (parallèle à Paul Hymans, "derrière" le parking).  On peut discuter du bien fondé ou non de cette opposition commune-Région, mais avec le bourgmestre, je déplore le refus de dialogue Région-commune à ce sujet.

Avec cet accès unique (sauf vélos), le trafic "remontant" le bout de la chaussée de Roodebeek risque d'être augmenté.  Or, le carrefour chaussée de Roodebeek / J. Brel est déjà dangereux (trafic du parking, transition rue à sens unique / rue à double sens, priorité de droite).  L'idée qui nous avait été présentée en Commission était de mettre le dernier tronçon à sens unique également: tout le trafic vers le parking doit passer par J. Brel, le parking devenant un "grand giratoire".

En séance, le bourgmestre nous explique que le projet est modifié: le tronçon P. Hymans - Vanderveken (la carrosserie) resterait à double sens, afin de permettre au carrossier de rentrer ses voitures, le tronçon suivant (du numéro 25 jusqu'au carrefour avec J. Brel) passant lui à sens unique comme prévu.  Là, le problème est manifeste:

  • les voitures se rendant dans un des 5 commerces de cette rue (coiffeur, librairie, carrossier...) devront faire demi-tour à mi-rue, pourtant pas très large,
  • les usagers du parking se rendant compte de leur erreur doivent faire demi-tour également, d'où risque accru d'accident avec le trafic sortant du parking, dont c'est la seule voie de sortie,
  • l'accès au parking se faisant uniquement en remontant J. Brel puis en tournant à gauche dans la bretelle, les voitures descendant P. Hymans (venant de la Maison Communale) ne peuvent pas tourner à gauche dans J. Brel et doivent faire demi-tour à hauteur de la rue Neerveld - alors que ce carrefour a déjà été déploré comme dangereux (Bobesco / Neerveld / Hymans + piste cyclable) lors d'une récente réunion des habitants de ce quartier,
  • Alternative pour ces automobilistes : tourner plus haut dans le rue Vervloesem (vers le Delhaize) puis descendre la chaussée de Roodebeek et, soit prendre illégalement 2 mètres dans le sens interdit, soit faire le grand tour par Théodore De Cuyper puis J. Brel (plus long, mais aussi récemment réaménagé pour en faire un axe de quartier)

En résumé, ce changement va créer plus de danger qu'il n'en élimine.  Plus d'une voix s'est élevée, tant dans l'opposition que dans la majorité, pour dire que ce changement était prématuré - y compris G. Désir, notre ancien bourgmestre mais aussi habitant de ce quartier pendant 40 ans ou F. Charrue, habitant le quartier également.

Sourd aux critiques y compris de ses propres rangs, le bourgmestre a voulu absolument aller de l'avant, tout en reconnaissant qu'il faudra sans doute remodifier les plans plus tard, afin de "mettre la pression sur le ministre".  Bref, on organise un b... dangereux pour que P. Smet renonce à faire du parking un parking payant.  Comprenne qui pourra, mais là, je ne suis plus du tout d'accord.

Le changement a été voté majorité contre opposition, avec quelques abstentions dans l'opposition.  A retenir, le mot discret d'un conseiller de la majorité lors d'une interruption : "l'ennui dans la majorité, c'est que même quand on n'est pas d'accord, on doit voter oui".  A ma demande pourquoi il ne s'était pas au moins abstenu, il m'a répondu qu'il n'avait pas osé.  A méditer...

Reste maintenant à espérer (prier ?) pour qu'il n'y ait pas d'accident grave à cet endroit et que les habitants n'aient pas à subir (trop de) nouveaux désagréments de trafic, tout cela pour em... Pascal Smet et plaire au carrossier.

Excellente journée,

Alain


P.S.  A court terme (jusqu'en 2010 ?), le parking ne sera pas payant, même quand les barrières seront fermées.  Celles-ci s'ouvriront pour toute voiture qui se présente, tant que le quota de places (189, je crois) ne sera pas atteint.

13:48 Écrit par Alain De Plaen dans Dossier stationnement et circulation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : parking, roodebeek |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.