20/05/2009

Convocations électorales en français pour la périphérie: sans l'aval du Conseil Communal de WSL

Bonjour,

En écoutant ma radio ce matin, encore à moitié endormi (ben oui, c'est un  radio-réveil...), j'entends parler de WSL et de soutien aux électeurs de la périphérie.  Tiens, de quoi s'agit-il ?  Ah, WSL a fait imprimer (et envoyer) les convocations électorales en français pour les habitants de la périphérie.  Pardon ???  De cela, je n'ai jamais, jamais entendu parler au Conseil Communal !!!

Nous avions par contre une proposition de "motion" déposée par des conseillers de la majorité MR-FDF-CDF-IC-PS de la commune.  Celle-ci proposait de soutenir financièrement les recours de candidats UF (et eux seulement) contre les atteintes à leur campagne électorale (affichage, refus d'envoi de documents en français etc...).

Que ce soit clair: oui, avec les autres membres du cdH présents (certains n'avaient fait qu'une courte apparition, apparemment pour trier du courrier au vu de la poubelle se remplissant à côté - et pour toucher le jeton de présence), nous sommes choqués par l'évolution anti-démocratique en périphérie, dont le refus de nommer des bourgmestres élus (faut dire aussi qu'ils ne font pas grand chose pour calmer le jeu), d'accepter des affiches électorales de l'UF ou d'enquiquiner les gens avec la circulaire Peters.

Mais non, ce n'est pas à la commune de WSL - et à ses habitants et contribuables - de payer pour offrir au président du FDF une tribune à la veille des élections: à chacun son rôle !!! Les partis de ces candidats (FDF, mais aussi cdH, PS, Ecolo...)  sont parfaitement équipés (et subventionnés) pour faire face à une ou plusieurs actions en justice.  De plus, que WSL soutienne financièrement le "combat" de la périphérie est contre-productif, sauf pour le bourgmestre-président du FDF qui fait sa pub au frais du contribuable woluwéen.

Le Conseil Communal n'étant plus en nombre, l'opposition ayant quitté la séance avec quelques conseillers de la majorité, la motion n'a pas pu être votée, remballée pour après les élections.  Visiblement, O. Maingain a trouvé une autre façon de faire parler de lui.  Quant à la légalité de cette décision d'impression et d'envoi qui n'a pas eu l'aval du Conseil Communal, on y reviendra...

Heureusement que le monde ne s'arrêtera pas de tourner pour si peu...

Excellente journée,

Alain


09:08 Écrit par Alain De Plaen dans Conseil Communal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.