15/06/2009

Sodehotel: agrandissement ou pas ?

Juste à côté des cliniques St-Luc, face au moulin à vent et à l'Hof ter Musschen, un hôtel est implanté depuis de longues années, le Sodehotel.

Plutôt bien implanté à Woluwe, il est le lieu de résidence le plus adéquat pour les séminaires et pour des visiteurs des cliniques universitaires St-Luc ou pour des hôtes de passage à l'UCL.  Il n'a d'ailleurs pas de véritable concurrent sur le site et les hôtels de même catégorie les plus proches sont au square Montgomery.

Cet hôtel, ancienement propriété de la Sabena, est passé dans les mains d'une compagnie chinoise, Hainan Airways, ainsiq ue deux autres hôtels en Belgique.  Et ce groupe a repris les projets d'agrandissement qui étaient déjà là en 2001, du temps sabénien.  Mais le projet d'urbansime demandé pour l'extension (chambres, salles de séminaire) vient d'être rejeté par la commune, officiellement pour des raisons techniques (le PPAS l'autorise, mais pas le PRAS, soit le plan régional qui serait plus restrictif).

Soit, moi je veux bien.  Là où j'ai du mal à comprendre, c'est là où le bat blesse: tout le monde semble d'accord pour l'extension: commune et région.  Même si l'endroit est sensible (en face d'une grande zone verte dans la vallée de la Woluwe), le projet semble en tenir compte et personne ne rejette l'aspect esthétique ou environnemental.  Alors quoi ?  Pas moyen de trouver une solution de bon sens pour éviter l'enlisement administratif ?

Je n'imagine pas que le refus du projet par la commune soit motivé par des raisons de géographie de l'actionnariat, d'autant que l'ambassade de Chine est tout à côté sur le boulevard.  Par contre, refuser le projet pour forcer la main à la Région, ce ne serait ni impossible, ni la première fois, comme en témoigne le chaos organisé autour du parking Roodebeek.

Une chose est sûre: l'environnement et l'urbanisme mérite qu'on les protège.  Mais ce n'est pas en les utilisant comme argument anti-Région que ce sera efficacemet fait - et entretemps, le développement de WSL et du site de Louvain-en-Woluwe en pâtira, ce qui ne peut pas (ne doit pas) être le but.

Et si on y mettait un peu de bon sens ?

Excellente semaine à tous,

Alain


10:58 Écrit par Alain De Plaen dans Dossier urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.