15/12/2009

Conseil Communal d'hier soir 14 décembre 2009: départ...

Conseil Communal d'hier soir 14 décembre 2009: départ...

Voilà, c'est fait.  Lors du Conseil Communal d'hier soir, j'ai annoncé officiellement mon départ du Conseil et de la commune.  Ci-dessous le bref discours que j'ai fait en début de séance à cette occasion, pour laquelle ma famille et des amis étaient venus me rejoindre sur les bancs du public.  Merci à eux, merci à vous de m'avoir soutenu et encouragé ces 3 dernières années et merci aux électeurs qui m'ont fait confiance en 2006 et que j'ai essayé de représenter au mieux...


Mr le Président, Mesdames et Messieurs les Echevins, chers collègues Conseillères et Conseillers, Mesdames et Messieurs, vous le savez déjà sans doute tous, mais aujourd'hui - ce soir ou cette nuit, en fonction de la longueur de ce conseil, je mettrai un terme à mon mandat de conseiller communal.

Je ne pars pas parce que je serais dégouté de la politique, effaré des évolutions financières de la commune - on en parlera tout à l'heure quand même un peu - ou déçu.  Bien au  contraire.  Non, il se trouve que les chemins de la vie font que ma famille et moi allons déménager dans une commune voisine et donc que, à regret, je dois démissionner de ce rôle de représentant qui me tient pourtant à cœur.  Mais la politique, pour passionnante qu'elle soit, n'est pas toute la vie non plus... 

Je vais donc profiter de la parole qui m'est donnée pour, surtout, remercier.   Remercier ceux, au cdH en premier, qui m'ont montré que la politique pouvait être un véritable engagement sans calcul à courte vue, un réel engagement pour le « bien commun ».  Michel Lemaire et Francine Bette, entre autres, m'ont énormément appris : merci !  Mais tant dans la majorité que dans l'opposition, et bien que j'aurais aimé que ces appellations décrivent l'inverse de la situation actuelle (heureusement, ça peut toujours venir, on revote en 2012 !)  j'ai rencontré des gens de qualité.  Vous m'excuserez de ne citer personne de plus, mais si vous vous reconnaissez dans cette description, vous aurez sans doute raison !

Je voudrais aussi remercier l'administration communale, Monsieur Vlasschaert, Madame De Maeschaelk, Madame Collard et tous les autres qui ont toujours été prêts - et prompts - à répondre aux questions parfois imprévues que je pouvais avoir dans le cadre de ce mandat.

En een laatste dankwoord voor de openheid van alle vertegenwoordigers, inclusief onze nederlandstalige collega's in de oppositie, als de communautaire problemen hier opdoken... terwijl ze in Woluwe niet leven en naar mijn begrip, eigenlijk hier niets te doen hebben... 

Arrivé à Woluwe en 1972, en politique en 1999 et au Conseil Communal en 2006, Woluwe-Saint-Lambert est la commune de mon enfance, de mes écoles maternelles et primaires à Parc Malou et l'Angelusinstituut, de mes activités sportives au White Star et au Wolu TC, de mon mariage et de ma vie jusqu'à aujourd'hui : une commune riche en possibilités, en communication - là, c'est Donald Fallon qu'il faut remercier -, en culture, et généralement en service à la population.  C'est une constante depuis 60 ans, m'a-t-on dit...  C'est avec enthousiasme que j'ai pu y veiller au nom de mes électeurs et je dois dire que, si en  2006-2007 les sessions de ce conseil étaient parfois inutilement tendues ou agressives, le temps guérissant les plaies et l'expérience mayorale augmentant, le modus vivendi actuel est nettement plus convivial.  Même mon déménagement forcé de l'autre côté de l'allée centrale, côté majorité, sera plutôt un bon souvenir.  Pour preuve, chacun fait chaque mois de son mieux pour prolonger la session au-delà de minuit, au moins Langue tirée.   C'est dire si on est bien !

Nul n'est irremplaçable et j'ai entière confiance en l'équipe cdH, en mes collègues « Cap » et en Christine de Jamblinne qui me succèdera pour reprendre avec compétence les dossiers en cours.   Je ferai dans d'autres lieux un bilan de ces 3 années, pour moi et pour l'équipe aux manettes de la gestion, mais ces bilans sont dans l'ensemble plutôt positifs.  Eh oui.   Pas parfait non plus, loin de là, ni sans défaut - de nouveau, on en reparlera ce soir. 

Voilà, merci également à ma famille et à mes amis qui m'ont soutenus ou supportés et qui sont encore là ce soir  - je ne vais pas la faire plus longue, il est temps, comme dirait le Président de séance, d' « entamer nos travaux » !


Ensuite, plusieurs membres du Conseil, majorité et opposition (B. Ide pour Ecolo, F. Bette pour "son groupe" (sic !), G. De Smul pour le CD&V, G. Désir pour la majorité, A. Broché pour le PS, O. Maingain et bien sûr M. Lemaire avec l'humour qui le caractérise pour le cdH) y ont été de leurs hommages.  Je ne suis pas (je crois) particulièrement prétentieux, mais bon, même si c'est en partie un exercice obligé, entendre chanter mes louanges - avec les mots "connaissance des dossiers", "sérieux" et "courtoisie" qui sont revenus plusieurs fois - donne un moment d'auto-satisfaction qui heureusement passera vite... Les cimetières sont remplis de gens irremplaçables !  Merci en tout cas à tous ceux qui se sont exprimés hier soir, y compris dans les couloirs, j'ai été touché.

Pour le Conseil proprement dit, je vais m'atteler à écrire un compte-rendu - on a surtout parlé de taxes, histoire de ne pas perdre les bonnes habitudes...

Excellente journée à tous,

Alain


 

 

 

12:32 Écrit par Alain De Plaen dans Conseil Communal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.