23/08/2011

Inondations : un plan d’action pour Woluwe

Inondations : un plan d’action pour Woluwe

Une fois de plus, Woluwe est victime d’inondations dues aux orages d’été.  Le problème est ancien et il faut reconnaître que beaucoup d’efforts ont déjà été faits.  Mais un vrai plan à long terme manque, dont la responsabilité est autant de la commune, à majorité MR-FDF-PS-IC que de la Région, majorité PS-CDH-Ecolo-VLD-CD&V-Groen !...  Bref, il ne s’agit pas de blâmer qui que ce soit, mais de chercher des solutions. 

 Je ne suis pas ingénieur hydraulique, mais ingénieur et habitant de Woluwe depuis 40 ans, suffisamment pour avoir quelques idées à creuser.

Donc, les inondations proviennent de plusieurs causes différentes :

-          En cas d’orage, afflux d’eau dans les égouts car l’imperméabilisation du sol est très importante, et par là déversement vers les caves et vers la vallée de la Woluwe sur deux « points chauds », la place Saint-Lambert / rue Voot et le Shopping/Wolubilis.

-          Le siphon de la Woluwe sous le métro (à côté du Kwak) n’a pas de capacité suffisante et se bloque par des branchages / déchets divers amenés par l’eau en trombe,

 

Commençons par le haut de la vallée.

  • Pour protéger les caves, prévoyons de nettoyer plus les avaloirs – et préventivement en juillet-août-septembre, période des orages,
  •  Dans certains tronçons (rue Dries, notamment), la pente du collecteur d’égout est insuffisante : une vanne anti-reflux dans l’évacuation des maisons éviterait que les égouts remplissent les caves, même si le nouveau collecteur devrait avoir amélioré les choses,
  • Avenues Slegers / Gilsoul / Mai d’une part, Mont St-Lambert de l’autre, de larges espaces de parking d’immeuble / garages – presque toute la surface des jardins arrières) sont imperméabilisés inutilement.  Proposons, pour les anciens, une prime au chgt de sol (dalles avec herbe), pour les nouveaux ou renouvellement, une obligation de perméabilité.  Idem à la Charmille et de façon générale aux immeubles « Etrimmo » nombreux dans la commune, ainsi que pour le parking régional de Roodebeek et le Wolubilis.

 

Dans le bas :

  • A terme, agrandissement du siphon de bld de la Woluwe sous le métro,
  • A court terme, réaménagement de la zone à côté du Kwak en « zone inondable tampon » à ciel ouvert, puisque le tunnel piéton sous le boulevard n’est pas ou très peu utilisé,
  • Idem, utilisation des étangs et surtout de la zone de marais entre Debecker / chemin du Struykebeke / bld de la Woluwe comme zone inondable-tampon pour le collecteur de Stockel (celui qui passe sous le stade),
  • Relèvement de la grille du siphon en cas de gros orage.

 

Ca ne résoudra pas tout : en particulier, le quartier Dries / Roodebeek restera « à risque », ainsi que les maisons dans le bas du boulevard.  Mais si l’eau est retenue en amont, les problèmes en aval seront moindres.

Reste maintenant à assembler ces propositions (et d'autres qui seraient avancées) dans un bon plan commun, un souscrit par l'ensemble du Conseil Communal, et d'avancer.  Le plus tôt sera le mieux, le bourgmestre pourra même faire une belle annonce un peu avant les communales de l'an prochain.  Peu importe la gloriole : l'important est d'avancer !

Bonne journée d'été,

Alain

Les commentaires sont fermés.