02/09/2011

Av. de Tervueren, av. Albert Dumon : pourquoi les marronniers sont-ils déjà en automne ?

Av. de Tervueren, av. Albert Dumon : pourquoi les marronniers sont-ils déjà en automne ?

Vous l'aurez certainement remarqué : l'avenue de Tervueren et l'avenue Albert Dumon ont déjà pris leurs couleurs automnales : les feuilles des marronniers tombent en masse.  D'accord, l'été n'a pas été radieux, mais n'est-ce pas un peu tôt ?  Et n'y a-t-il rien à faire ?

Oui aux deux questions.  Mais commençons par le commencement : que se passe-t-il ?

En fait, les marronnirs, à Bruxelles mais partout en Europe ou presque, sont attaqués par la chenille d'un petit papillon, la mineuse du marronnier ou cameraria ohridella - du lac d'Ohrit en Macédoine où elle a été détectée la première fois.  Ces chenilles creusent leurs galeries dans les feuilles, provoquant ce brunissement précoce.

Bonne nouvelle : c'est sans danger pour les arbres, sauf à les affaiblir à long terme.  Le désagrément est surtout esthétique.  Deuxième bonne nouvelle : seuls les marronniers à fleurs blanches sont atteints, pas ceux à fleurs roses.

Mauvaise nouvelle : il n'existe pas vraiment de traitement.  Enfin si, mais pas 100% efficace et qui a besoin de votre bonne volonté.  Les feuilles tombées contiennent les larves qui lanceront la première génération au printemps (il y a 3 "vols" par an).  Plus on les élimine, moins il y a de larves.  Attention : composter n'est éliminer, c'est brûler qu'il faut faire, via les sacs blancs.  Donc, les feuilles de marronnier tombées chez vous ou devant chez vous, vous les ramassez soigneusement et les mettez dans un (ou plusieurs) sacs blancs.  On constate d'ailleurs que les marronniers qui surplombent des espaces en "dur" (et donc nettoyés régulièrement) sont moins atteints.

Au delà, il existe des pièges à phéromones qui capturent les males.  D'une efficacité moyenne, mais bon marché (le traitement coûte 50 €/an/arbre) c'est surtout un complément à la première solution.  

Ramasser les feuilles, sans les composter : c'est fastidieux, mais grâce à cela nos marroniers resteront beaux plus longtemps l'été prochain.  Et si la commune (av Albert Dumon) et la Région (av de Tervueren) veulent bien faire l'effort des pièges, on aura bien avancé.

Merci d'avance,

Alain

16:12 Écrit par Alain De Plaen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.