08/06/2009

Lendemain d'élection, premier bilan

Bon, le lendemain d'élections, tous les politiciens ont un peu la gueule de bois, même ceux qui comme moi n'en étaient pas.  Gueule de bois au propre, en cas de victoire ou au figuré en cas de défaite.

Tiens, justement, qui a gagné, qui a perdu ?

Première réponse, d'après les commentaires officiels des partis hier soir: tout le monde a gagné côté francophone (et les autres francophones ont perdu, :-)), l'open-VLD et le Belang ont perdu côté néerlandophone, la NV-A et le CD&V ont gagné.

Vous êtes d'accord ?  Bon, ben moi pas tout à fait.  Prenons les choses dans l'ordre, côté francophone.

  1. Le PS perd franchement, mais moins qu'attendu.  Je crois que les électeurs traditionnels PS ont eu peur de frapper trop fort, ou alors ils s'habituent aux scandales à répétition, mais ça reste quand même une claque de dimension.  Et à Bxl, la claque est très sévère: -8%, ce n'est pas rien.  En pure théorie, cela devrait renvoyer les socialistes dans l'opposition.  Mais bon, la théorie, dans ce domaine, ne vaut pas grand chose...
  2. Le MR perd également et ne doit son message de victoire à Bruxelles qu'à la plus grande défaite encore des socialistes.  Un siège de moins à Bruxelles, un autre en Wallonie.  Et un "centre de gravité" bien ancré à gauche.  D. Reynders devrait se pose des questions sur l'efficacité de sa stratégie aggressive...  Et en tirer des conclusions désagréables pour lui ?
  3. Ecolo gagne sur toute la ligne.  Et même si c'est moins que prévu, ça reste une belle victoire, visiblement d'avoir réussi à convaincre que les Ecolos-caliméros de 1999-2003 avait changé en un parti de bonne gouvernance.  Reste maintenant à démontrer cela sur le terrain...
  4. Le cdH perd un peu en Wallonie et gagne un peu à Bruxelles.  Ce qui est, je vous l'avoue, l'inverse de ce à quoi je m'attendais, décret mixité aidant.  En fait, le cdH ne gagne ni ne perd: statut-quo.
  5. Le FN perd et n'existe quasi plus: plus d'élus nulle part.  Bon débarras.
  6. Les autres petits ont perdu franchement aussi, du RWF au CDF qui perd quasi tous ses électeurs en Wallonie et ne fais même plus un demi-pourcent à Bruxelles.  Serait-il temps d'en tirer les conclusions ?

Côté néerlandophone, on a des résultats bien marqués aussi:

  1. Le CD&V gagne et pèse un peu moins de 23%.  On est loin des 30% mais c'est un score tout à fait honorable, surtout dans le contexte d'émiètement du paysage politique flamand
  2. L'open-VLD et le SP-A perdent largement.  Qui un peu plus, qui un peu moins.  Au moins, l'open-VLD l'a-t-il reconnu...
  3. Le Vlaams Belang perd mais reste bien gros à mes yeux.  Mais comme des alternatives crédibles existent, il perd du poids...
  4. La NV-A est le grand vainqueur, ainsi que la LDD (dans des proportions moindres, mais celui-ci consolide son score surprise de 2007).  A mes yeux, l'électorat flamand ex-Vlaams Belang s'est séparé en différentes fractions: les racistes au Belang, les populistes néolibéraux chez LDD et les séparatistes à la NV-A.  Ces deux derniers ont été rejoints par des anciens du VLD et du CD&V qui veulent un changement mais qui se refusaient à voter pour les racistes du VB.
  5. Groen! déçoit.  La aussi, il faudra se demander quelles conclusions tirer... y compris sur le "cartel" avec Ecolo (qui me plaît fortement), mais qui a sans doute réussi à Ecolo mais a pesé sur Groen!, pas assez flamand.

Il faut noter qu'à Bruxelles, les choses sont différentes: le VLD (porté par l'imagne "belgicaine" de Verhofstadt et le côté bien bruxellois de G. Van Hengel) et le SP-A (et son ministre du vélo Pascal Smet) ont plutôt fait un très beau résultat.  Ici aussi, le VB se prend une claque que personne ne regrettera.

Et maintenant ?  On va voir, mais le choix d'un accord francophone dit "Olivier" me semblerait logique, car le MR n'est pas en position de s'imposer - même si mon choix personnel porterait plutôt sur une "Namuroise" (MR-Ecolo-cdH).  Mais comme je doute qu'on me téléphone pour me demander mon avis...  We zullen wel zien !

En Flandre, un accord logique serait d'associer CD&V/VLD/NVA, soit un gouvernement résolument à droite et bien flamand.  Et si on part à la fois vers un Olivier wallo-bruxellois et un centre droit bien flamand en Flandre, je ne vois pas comment H. Van Rompuy va réussir à concilier tout cela au gouvernement fédéral.  Avec en conséquence de nouvelles élections fédérales à brève échéance...  Et une n-ième "grande réforme de l'Etat", avant ou après.

Tiens, je n'ai rien dit des élections européennes.  Parce que tout le monde s'en f... ?  Un peu, mais c'est pourtant injustifié.  Là cependant, l'enjeu n'est pas belge et je dois d'abord prendre un peu de recul.

Excellente journée,

Alain


12:32 Écrit par Alain De Plaen dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections, bruxelles, wallonie, flandre |  Facebook |

16/04/2009

Retrait de ma candidature aux élections régionales

Bonjour,

Pour aujourd'hui, c'est un triste billet que je poste. 

Je vous annonce à regret le retrait de ma candidature pour les élections régionales de juin prochain.  Je remercie tous ceux et celles d'entre vous qui me soutenaient - c'est en pensant à vous et à l'honnêteté de mon engagement politique que je prends cette décision.  Ci-dessous, vous trouverez le communiqué de presse expliquant mon retrait.

Excellente journée à toutes et tous,

Alain


Communiqué de presse

Aujourd'hui, je ne peux plus en conscience soutenir la liste cdH à Bruxelles, malgré la « tête de deuxième colonne » qui m'est proposée.  En conséquence mais à regret, je retire ma candidature aux élections régionales.

A cela, les raisons sont multiples, d'ordre programmatique et d'ordre personnel. 

Malgré les explications officielles, la responsabilité du cdH dans le chaos du décret Mixité - et le désarroi de beaucoup de parents et d'enfants - est grande.  La proximité permanente entre le cdH et le PS a des conséquences pour l'avenir de notre pays, en Wallonie comme à Bruxelles... 

Au niveau local, le parachute doré accordé malgré les engagements formels de Benoît Cerexhe,  à une personne qui a prouvé depuis 2006 ne pas faire ce qu'elle dit et ne pas dire ce qu'elle fait, incapable de travailler en groupe ou fut-ce de préparer convenablement ses dossiers communaux, au détriment de ceux qui font le parti depuis des années, est insupportable.

C'est un fait : aujourd'hui au cdH, il vaut mieux présenter le foot que représenter des idéaux.  C'est un choix, mais ce choix de Benoît Cerexhe et de Joëlle Milquet, je ne peux l'assumer.  Et je ne peux en conscience demander à ceux qui me soutiennent, à mes amis comme à mes électeurs, de le cautionner.

Il y a sur la liste cdH à Bruxelles des candidats de valeur (Julie de Groote, André du Bus...) : à ceux-là, je souhaite le meilleur pour le 7 juin !


13:25 Écrit par Alain De Plaen dans Information régionale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : elections, bruxelles, regionales |  Facebook |

29/03/2009

Liste du cdH à Bruxelles

Liste du cdH à Bruxelles pour les élections régionales du 7 juin prochain

Ce jeudi soir, le Comité d'Arrondissement du cdH (= le cdH de Bruxelles, Halle et Vilvoorde) a approuvé la liste telle qu'elle sera présentée aux prochaines élections.  Pas encore une liste complète: seuls les 15 premières et 3 dernières places effectives et les 3 premiers suppléants ont été décidés.  Pour les autres, le travail est encore en cours... et il m'intéresse au plus haut point !

Qui, où ?

Ministre régional ayant abattu un boulot de très grande qualité à l'Emploi et à la formation, Benoit Cerexhe emmenera la liste, suivi de Joëlle Milquet.

Viendront derrière Hamza Fassi-Fihri, député sortant et échevin à Bxl-ville, puis Céline Frémault, également députée sortante et présidente des Femmes cdH.  Suivront dans l'ordre, les députés sortants André du Bus, autre gros bosseur de haute qualité, Joël Riguelle, bourgmestre de Berchem et "professeur de néerlandais" à la revue "Sois Belge et tais-toi", Bertin Mampaka, l'échevin des sports de Bxl-ville (et du stade Roi Baudouin), Fatima Moussaoui et Danielle CaronAhmed El Kannous, 10è, échevin à Molenbeek, est le premier candidat qui ne soit pas député sortant, suivi de Clotilde Nyssens, députée fédérale et spécialiste entre autres de l'éthique, Halis Kokten, Benoit Gosselin (échevin des sports à Jette), Catherine Van Zeeland et Fatiha El Ikdimi.  En fin de liste, Georges Dallemagne, Stéphane de Lobkowicz et Francis Delpérée "pousseront".

Parmi ces candidats, plusieurs sont susceptibles d'être élu, mais de ne pas siéger.  Ces candidats (par ex Francis Delpérée, George Dallemagne, Clotilde Nyssens...) sont là pour aider le cdH à faire le maximum de voix.  C'est la règle du jeu dans ce genre d'exercice - et démocratiquement discutable, mais pour faire de la politique, il faut aussi gagner les élections -, ce qui rend les places de suppléance (les remplaçants) particulièrement importantes.

Premier suppléant, Hervé Doyen est certain de siéger, ainsi quasiment que Julie de Groote, 2ème (et grande bosseuse pour corriger le décret Mixité).  Joël Riguelle, 3ème suppléant, sera sans doute élu direct.

En résumé:

Effectifs :

1. Benoît Cerexhe, ministre de l'Economie, de l'Emploi et de la Recherche Scientifique.
2. Joëlle Milquet, Vice-première-Ministre et ministre de l'emploi, présidente du CDH
3.Hamza Fassi-Fhiri, député régional et échevin à Bruxelles-ville.
4. Céline Fremault, députée régionale.
5. André du Bus, député régional et à la Communauté française.
6. Joël Riguelle, député régioanl et bourgmestre de Berchem-Sainte-Agathe
7. Bertin Mampaka, député régional et échevin à Bruxelles-ville
8. Fatima Moussaoui, députée régionale
9. Danielle Caron, députée régionale.
10. Ahmed El Khannouss, échevin à Molenbeek.
11. Clotilde Nyssens, députée fédérale.
12. Halis Kokten, conseiller communal à Schaerbeek.
13. Benoït Gosselin, échevin à Jette.
14. Catherine van Zeeland, conseillère communale à Forest.
15. Fatiha El Ikdimi, échevine à Anderlecht.

(16 à 69 : à compléter)

70. Georges Dallemagne, député fédéral.
71. Stéphane de Lobkowicz.
72. Francis Delpérée, sénateur.

Suppléants

1. Hervé Doyen, député régional et bourgmestre de Jette.
2. Julie de Groote, députée régionale et à la Communauté française.
3. Joël Riguelle, député régional et bourgmestre de Berchem-Sainte-Agathe,

(4 à 12: à compléter).

Comme toujours dans ce genre d'exercice, il faut des compromis et certains sont mécontents, estimant parfois à juste titre avoir mérité mieux pour leur travail ou leur popularité.  Mais au final, la liste me plait et je l'ai approuvée sans regret... dans l'attente de savoir quel sort me sera réservé !  Normalement, je saurai cela la semaine prochaine... et je vous tiens au courant !

Bon dimanche,

Alain


09:00 Écrit par Alain De Plaen dans Information régionale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cdh, elections, bruxelles, regionales |  Facebook |

13/03/2009

sacs verts: encore un peu de patience, reprise le 5 avril

Pendant l'hiver, le ramassage des sacs verts (déchets de jardin) est suspendu.

Il recommence le dimanche 5 avril.  Attention, seuls les déchets organiques compostables peuvent y être déposés.  Pas de pots en terre cuite, par exemple, ni de grosses buches...

Ca tombe bien, d'ailleurs: mon jardin a bien besoin d'un petit coup de frais !

Bon weekend,

Alain


P.S.  Vous vous souvenez peut-être d'un billet sur "Truc-Troc" il y a quelques temps.  Dans les oeuvres que j'avais bien aimées, il y a avait celle de Cecilia Shishan.  Bonne nouvelle: celle-ci expose à la Médiatine, chaussée de Stockel, du 26 mars au 12 avril, du jeudi au dimanche de 14 à 18h (de 18h à 21h le jour du vernissage  le 26/3 - et du finissage - 12/4).

P.S.2.  J'ai fait un peu de mise à jour de mon blog.  Vous y trouverez maintenant un lien vers mon profil Facebook (c'est la version plus "cool" de la communication politique Clin d'oeil), la météo du jour à WSL ainsi qu'un compteur de visiteurs en ligne.  D'accord, c'est surtout du gadget...

02/03/2009

Et vous, vous rêvez Bruxelles comment ?

Oui, je sais, vous allez finir par trouver que je ne produits plus de texte à moi, mais que je me contente de reproduire des invitations ou suggestions du cdH.

Mais c'est parce que je pense que ça en vaut la peine !

Au cdH, nous préparons en ce moment le programme des élections régionales.  Nous avons tous un avis - parfois divergent sur tel ou tel point, mais dans les objectifs d'ensemble plus rarement.

Cependant, le programme n'est pas un document en chambre.  C'est un document de base sur lequel nous irons mener campagne, d'abord, et mener des négociations et un gouvernement, ensuite.  Pour mener ce projet à bien, je voudrais vous demander 5 min de votre temps en remplissant le sondage suivant : http://www.lecdh.be/revespourbruxelles/.

Merci d'avance,

Alain


18:48 Écrit par Alain De Plaen dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles, elections, sondage |  Facebook |

07/11/2008

Projet de déplacement régional IRIS II

Les sujets "lourds" reviennent au menu... au moins, des sujets de "politique", soit la "gestion de la cité" selon les Grecs anciens.  Aujourd'hui, nous sommes en plein dedans !

Mardi, j'ai participé à une réunion de travail cdH sur le (projet de) plan de déplacement régional IRIS II.  Vous devriez avoir reçu une invitation à donner votre avis sur celui-ci dans votre boîte aux lettres.

Ce plan fixe les priorités de déplacement à Bruxelles à l'horizon 2015 et à l'horizon 2020.  Il est la suite du plan IRIS I (c'est logique, Clin d'oeil), et fixe 9 priorités :

  • Favoriser des transports plus doux (vélo, mais aussi et c'est nouveau: piétons)
  • Rendre les transports publics plus attractifs (et le réseau STIB/SNCB/RER dans 10 ans),
  • Encourager une utilisation rationnelle de la voiture (initiatives Cambio, taxis et taxis collectifs)
  • Développer un réseau routier hiérarchisé (voiries locales à 30 km/h, voies métropolitaines, voies principales,voiries inter-quartiers, voies de délestage...)
  • Appliquer une politique de stationnement coordonnées et régulatrices (parkings régionaux, "régionalisation" de la gestion des zones bleues etc)
  • Accorder mobilité et aménagement du territoire,
  • Information et gestion de la mobilité en temps réel (ea. les panneaux à messages variables dans les tunnels),
  • Améliorer la logistique et le transport de marchandises (via des regroupements et éclatements pour éviter les excès de camions sur voiries locales),
  • Améliorer la gouvernance.

Une brochure d'une centaine de pages est disponible, qui détaille tout ce plan.  J'en ai quelques exemplaires à la maison, pour ceux qui en souhaitent un exemplaire !  Premiers arrivés, premiers servis...

Vous pouvez également consulter le plan sur internet: www.iris2.irisnet.be.  Mais ce sont majoritairement de très gros documents (70MB+)...  Il y a cependant une version courte de 14 MB sur http://www.iris2.irisnet.be/Files/media/brochure-12p-FR.pdf.

A priori, ce plan contient énormément de bonnes choses, entre autres le développement du reseau métro (ligne nord/sud), trams (bld de la Woluwe), RER (multiplication des arrêts en région bxloise pour "éclater" l'arrivée des navetteurs plutôt que tout le monde Gare Centrale et Schuman).

Il y a bien évidemment quelques faiblesses:

  • Poursuite de la politique des "axes pénétrants" dans Bruxelles, avec ea. un tunnel en prolongation de la E40.  Je choisis résolument une approche bruxelloise et le transformation de la E40 et de la E411 à partir du ring en boulevards urbains,
  • L'absence de prise en compte des possibilités de déplacements (marchandises) par le canal,
  • Des erreurs dans la hiérarchisation des voiries, à WSL entre autres (av Slegers voirie locale, mais av des Cerisiers et chée de Roodebeek inter-quartiers, alors que cette dernière est à (multiples) sens uniques,
  • Un manque de concertation avec les autres régions, dont la mobilité à Bxl est très interdépendante,
  • La non-intégration de ce plan dans le Plan Régional de Développement (PRD) - évitons de détruire l'activité commerciale d'un quartier par 5 ans de travaux !

Notons aussi le débat sur le péage urbain.  J'y suis à priori favorable dans le pentagone, mais uniquement en concertation avec la Flandre et la Wallonie.  La volonté est cependant d'imposer un péage en fonction du nombre d'occupants, des kms parcourus, du type de véhicule etc.  La complexité technologique de ce projet le repousse alors effectivement aux calandes grecques...  Faisons simple !

Pour WSL, on retrouve dans le plan:

- l'arrivée du tram au boulevard de la Woluwe via le Shopping (horizon 2010-2012) et sa prolongation vers Marcel Thiry (Cora),
- la modification de la ligne 1B avec terminus à la Gare de l'Ouest (+ changements de numérotation),
- l'augmentation des places sur les parkings de dissuasion Roodebeek (à côté du Wolubilis) et Kraainem (à côté du métro) - via un parking à étages ?  C'est à creuser !
- des erreurs sur l'importance des voiries locales,
- pas de 2ème station Cambio prévue (UCL ou Roodebeek, voire Andromède) et c'est bien dommage.

L'enquête publique est ouverte jusqu'au 30 novembre.  Donnez votre avis, c'est important !  Vous pouvez le faire :

- Via un commentaire sur ce blog / un email vers alain.deplaen@scarlet.be,
- Via une lettre à la commune qui doit remettre un avis officiel,
- Via un email à la Région (iris2@mrbc.irisnet.be ),
- Via un courrier à la Région (Enquête IRIS2, Cellule communication Bruxelles Mobilité – AED, Rue du Progrès 80, B-1035 Bruxelles)

Enfin, notez que le plan sera présenté et débattu par Pascal Smet le 18/11 au Wolubilis, à 19h30.  Une excellente opccasion de donner votre avis et de recevoir des éclaircissements...

Excellent weekend à tous,

Alain


P.S.  Vous l'avez peut-être remarqué, mon blog vient de passer la barre des 10000 visiteurs.  Aujourd'hui et grâce à vous, ce blog est le blog de politique à WSL le plus visité, avec plus de 2000 visites par mois.  Merci de cette confiance !

 

09/09/2008

3 rendez-vous cdH : Bxl, l'enseignement et la mobilité

Au cdH, nous mettons à coeur de faire participer toutes et tous au débat public - via des forums et débats sur un thème spécifique.

Je voudrais soumettre 3 des ces soirées plus particulièrement à votre attention :

- Mercredi prochain, 17 septembre à 19:30, forum sur "Bruxelles au coeur de tous les enjeux", à la salle "Le Bouche-à-oreille", rue Félix Hap 11 à Etterbeek.

Programme

20h00 Accueil par André du Bus de Warnaffe, chef de groupe cdH à Etterbeek et au Parlement francophone bruxellois

20h10 Introduction et rappel du contexte institutionnel par Francis Delpérée, Constitutionnaliste et chef de groupe cdH au Sénat

20h20 Table ronde « Quel avenir pour Bruxelles ? » :
animée par Céline Fremault et Hamza Fassi-Fihri, Députés bruxellois et débat avec la salle

  •  
    • Professeur Pierre Vercauteren, Politologue aux Facultés Universitaires Catholiques de Mons (FUCAM)
    • Jean-Pierre Stroobants, Correspondant à Bruxelles du journal « Le Monde »
    • Caroline Van Wynsberghe, Politologue à l’UCL
    • Denis Grimberghs, Chef de groupe cdH au Parlement bruxellois et membre du Groupe Wallonie-Bruxelles

21h45 Conclusions par Joëlle Milquet, Présidente du cdH et Benoît Cerexhe, Ministre bruxellois de l’Économie et de l’Emploi

22h15 Drink convivial


- Le 2 octobre, à Evere, un débat sur la mobilité à Bruxelles - plus de détails suivront,


 

- Le lancement des "assises de l'enseignement" du cdH, ce vendredi à 16:30 à la porte de Hal.  Je reprends le texte de l'invitation : "A l’heure de reprendre avec passion le chemin de l’école, les uns pour y apprendre et se développer, les autres pour leur enseigner ou les accompagner, nous voulons mettre le défi éducatif au coeur des réflexions de cette rentrée.
Nous voulons, en effet, consacrer les prochains mois à rassembler les différents acteurs afin de leur donner la parole et d’entendre de multiples expériences vécues ainsi que l’expertise de chacun.
Parents, enseignants, éducateurs, directeurs, politiques, c’est ensemble que nous pouvons réussir le pari d’un enseignement réussi pour nos enfants et nos écoles.
Pendant cette année, et dans le cadre de ces Assises, nous voulons aborder tous les thèmes essentiels, entendre tous les acteurs et nous déplacer dans toute la Communauté française.
Les Assises débuteront le vendredi 12 septembre et dureront jusqu’au mois de mars. Leur organisation concrète et le programme seront présentés à l’occasion de cette journée de lancement à laquelle je vous attends nombreux."  Après les errements du cdH autour du décret inscription, peut-être une lumière au bout du tunnel ?

Bonne journée,

Alain


10:07 Écrit par Alain De Plaen dans Invitations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles, enseignement, mobilite |  Facebook |

12/06/2008

La convivialité de la ville est incompatible avec la cogestion de Bruxelles par la Flandre et la Wallonie !

Hasard du calendrier...

Hier, après avoir terminé mon billet sur l'axe Meiser-Montgomery, j'écoute le journal sur Tele-Bruxelles.  J'y entends le bourgmestre d'Auderghem, D. Gosuin, proposer de supprimer le viaduc Hermann-Debroux, projet fort proche de celui que je soutenais hier sur l'axe Montgomery-Meiser.  L'objectif commun, c'est de supprimer autant que possible les grands axes de transit au milieu de la ville, pour rendre celle-ci à ses habitants et de (re)développer la convivialité.  Le point commun, c'est une vision de la ville centrée sur ses habitants et pas sur les navetteurs.

Simultanément, lors d'un débat organisé par Le Soir et De Morgen, Kris Peeters, ministre président flamand installé place des Martyrs, insiste une nouvelle fois sur la volonté flamande de cogérer Bruxelles plutôt que d'en faire une région à part entière, sous prétexte que "Bruxelles est mal gérée" - antienne flamande classique, mais que les faits ne soutiennent pas vraiment.

A Bruxelles, la gestion des infrastructures fut pendant des décennies au bénéfice des navetteurs (métro, axes routiers de pénétration, train...).   Depuis la création de la Région en 1989, Bruxelles s'est redynamisée.  C'est flagrant pour les transports en commun (et je ne dis pas que la STIB est parfaite - mais c'est quand même autre chose que le machin lourd et inefficace qu'elle était avant l'arrivée de feu Jean-Louis Thys, dit "Jeff le Tram").  Ce l'est aussi pour l'aménagement des quartiers du centre et l'aménagement urbain en général, et même pour la gestion des déchets.

Si nous voulons une ville conviviale, il faut que sa gestion soit confiée à ceux qui y habitent, pas par ceux qui viennent uniquement y travailler.  Dans cette gestion conviviale, il y a la suppression du principe "autoroutes urbaines" (Hermann-Debroux, mais aussi la fin de la E40) en boulevards agréables.  Et il n'y a pas, il ne peut y avoir !, cogestion de Bruxelles par la Flandre et la Wallonie, car revenir au désastre de Bruxelles-Agglomération pré-1989 je n'en veux en aucun cas !

Bonne journée,

Alain


10:09 Écrit par Alain De Plaen dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cogestion, bruxelles |  Facebook |

30/04/2008

Faisons la fête à Bruxelles !

Les 10 et 11 mai prochain, Bruxelles fêtera... son anniversaire en tant que Région.

Au programme, le 10 mai, place des Palais, un concert gratuit de Daan, Sharko et Ozark Henry (du 100% belge) et surtout, le dimanche 11 mai, la fête dans le pentagone :

  • Pas de voitures dans le pentagone de 9 à 19h (j'ai déjà donné mon avis sur ce point, mais au moins on pourra faire la fête),
  • Un concours de caisse à savon rue des Colonies à partir de 12h30 (c'est la rue qui descend du Parc de Bruxelles vers la Gare Centrale) qui promet - Quick et Flupke, c'est à vous !
  • De 11h30 à 18h30, toute une série d'animations de rue - dont la Zinneke Parade - entre la rue du Lombard et la place des Palais

                      Feest in de straat

  • Inauguration du BIP (de 12 à 18h) (acronyme trilingue pour Bruxelles, Information Publique), soit le centre de renseignement et d'animation touristique et culturelle bruxellois, installé place Royale (à côté du MIM), inauguration accompagnée d'une série d'animations dont une sélection de courts et moyens métrages sur le Mont des Arts et ses transformations ainsi que sur l'Expo 58,
  • Portes ouvertes au Parlement Bruxellois (de 10 à 18h),
  • Concerts gratuits à partir de 17h Place des Palais, avec Dash, Abbey Road (chansons des Beattles) et Abba Mania (chansons d'Abba).

Pour plus de renseignements, suivez ce lien : http://www.fetedeliris.be/fr/ 

 

Et je voudrais ajouter à cet agenda festif une petite note politique: Bruxelles n'est sans doute pas parfaite.  Mais Bruxelles-Région est une réussite, il suffit de voir le dynamisme de la STIB ou la rénovation du centre-ville, grâce à une gestion centrée sur des habitants et non plus, comme avant 1989, sur des navetteurs présents uniquement en journée dans les quartiers de bureau.  Alors, soyons fiers d'être bruxellois et fêtons-là : Bon anniversaire, Bruxelles !

Bonne journée,

Alain


09:53 Écrit par Alain De Plaen dans Invitations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles, iris |  Facebook |