02/09/2008

Bonne rentrée !

Après une longue absence sur la toile - pour cause de vacances, mais aussi de la perte totale de ma connection téléphonique et internet, me voici de retour sur mon blog.

Aujourd'hui, je voudrais garder mon billet pour des félicitations, de deux types distincts: à tous ceux pour qui c'est la rentrée des classes et pour ceux et celles qui se sont illustrés aux JO:

  • Félicitations à tous les enfants et jeunes de 3 à 18 ans et plus pour qui début septembre est aussi le retour en classe !  L'école est un formidable moyen de se développer et d'accrocher toutes les chances de la vie, bravo d'en profiter - même (et surtout) ces jours un peu gris où il faut se lever un peu plus tôt, parce que les vacances ne sont pas éternelles,
  • Félicitations à tous les enseignants et professeurs qui jour après jour se dévouent, pas toujours sous des encouragements ou reconnaissance, pour donner le meilleur de leur savoir à nos enfants - ils sont le tremplin de leur avenir !
  • Félicitations à tous les parents qui recommencent la tournée des trajets - soutiens - devoirs - goûters... et réunions de parents et qui ont pour cela de l'énergie à revendre (et de temps en temps un coup de fatigue),
  • Félicitations à une Woluwéenne qui a profité de son mois d'août pour porter haut les couleurs de notre pays à Pékin.  Olivia Borlée, médaillée d'argent du 4x100m aux JO a participé à un incroyable exploit.  L'ancien du White Star AC que je suis en est encore tout stupéfait: oui, la Belgique peut obtenir une médaille en athlétisme, et plus encore en sprint et de plus en équipe !  Bravo et même 4x100 bravos !
  • Félicitations à la famille Borlée au complet: le 4x400m a également fait très fort avec une 5ème place aux JO, Kevin et Jonathan sur la piste et leur père Jacques comme chef d'orchestre !
  • Enfin, ce serait injuste de féliciter les Woluwéens et d'oublier les autres athlètes belges qui se sont illustrés en Chine: Tia Hellebaut en tête, Kim Gevaert, Elodie Ouedragou, Hanna Mariën, tous les finalistes, demi-finalistes, compétiteurs, bravo à tous et à toutes !

Pour en revenir à Olivia Borlée, il faut souligner que depuis des années, la Région Bruxelloise, à l'instigation du ministre Benoît Cerexhe, l'aide via un contrat ACS: preuve que aider le sport d'élite apporte des résultats.

Un dernier merci: à vous qui me lisez, car c'est vous qui êtes le moteur de ce blog !

Bonne rentrée !

Alain


P.S.  Je ne serai plus absent aussi longtemps de la toile dans les semaines à venir...  Je vous donne déjà un aperçu du menu: le prochain conseil communal, le dimanche sans voiture du 21 septembre, l'"incident" intra-cdH du conseil communal de juillet, un peu de politique nationale (si tant est que l'actualité donne matière à un billet)... et d'autres billets en fonction de vos questions, vos suggestions ou mon humeur (eh oui !).

 

13:30 Écrit par Alain De Plaen dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rentree des classes, jo |  Facebook |

10/04/2008

Jeux Olympiques de Pékin

Ces derniers temps, la question des Jeux Olympiques de Pékin est dans tous les journaux, sur toutes les télés et sur toutes les lèvres.  On m'a demandé ce que j'en pensais "puisque je suis politicien aussi" (c'est faire grand cas de mon "pouvoir d'influence" Clin d'oeil).

Les JO, c'est depuis toujours une manifestation apolitique.  Altius, Citius, Fortius : plus haut, plus vite, plus fort.  C'est de dépassement de soi qu'il est question... C'est aussi la fête du sport de haut niveau, partagée sur la Terre entière.  Cet aspect-là des JO, il faut le préserver.  Le passage de la flamme olympique partout, y compris Londres et Paris, où elle est portée par des athlètes fiers de représenter leur pays, fait partie de ce message.  S'y attaquer avec violence, extincteurs, aggressivité... était une erreur: une cible mal choisie, car la flamme n'est pas celle de Pékin, c'est celle de l'Olympisme.

Cependant, la situation politique et humaine au Tibet jette plus qu'une ombre sur ces JO.  Cette situation, elle est avant tout le fait de la direction politique chinoise, qui depuis les années '50 voudrait faire disparaître le sentiment tibétain et la volonté d'autonomie des Tibétains.  Mais ceux-ci opposent depuis toujours une résistance non-violente à l'occupation chinoise.  Vouloir défendre les droits de l'homme en Chine, c'est aussi respecter cette non-violence.

Ne nous trompons pas de combat: oui aux JO, oui au mouvement olympique qui se veut fraternel sur l'ensemble du globe.  Et parallèlement oui aux droits de l'homme, qui sont une valeur universelle et non pas seulement "occidentale" et oui au désir d'autonomie des Tibétains.  Mais en se battant contre les JO de Pékin, et plus encore en s'y opposant avec violence, mon sentiment est qu'on ne fait pas progresser la cause des DH en Chine, au contraire. 

Associons-nous à la ferveur sportive, à l'idéal olympique, que nos athlètes brillent aux JO aussi fort, aussi vite, aussi haut (n'est-ce pas Tia ?) qu'ils et elles le peuvent, portons également le combat des Droits de l'Homme partout et en Chine en particulier - sans confondre un terrain de sport et une arène politique.  Ce qui inclut aussi de ne pas se pavaner avec des dirigeant chinois discutables, afin que Pékin 2008 ne ressemble en rien à Berlin 1936.

Bonne journée,

Alain


09:45 Écrit par Alain De Plaen dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jo |  Facebook |